Friday, October 12, 2018

Tendances vestimentaires : S’habiller pour aller travailler peut parfois être un véritable casse-tête pour les femmes, même si les tendances et les styles sont nombreux

Il y a certains jours où il n’est pas si facile de trouver de quoi se mettre sur le dos. Surtout dans le monde de l’entreprise, où on peut interpréter votre tenue comme un signe de vos capacités intellectuelles. Une bonne tenue ne vous apportera pas le respect ou une promotion, mais une mauvaise tenue peut certainement vous nuire. Votre tenue vestimentaire au travail devrait projeter une image de professionnalisme et de compétence, peu importe l’échelon que vous occupez dans la hiérarchie ou le secteur dans lequel vous évoluez.

Au travail, certaines entreprises exigent toujours la « tenue d’affaires formelle », qui comprend jupe et veste assortie, chaussures fermées, bas-culotte et coiffure sobre. Bijoux et maquillage modérés sont de rigueur. Evidemment, les sandalettes sont à éviter. Mais elles sont de plus en plus nombreuses les entreprises à laisser davantage de liberté vestimentaire à leurs employés. Un code vestimentaire de type « tenue d’affaires décontractée » est appliqué. Mais cela ne veut pas nécessairement dire que les habits portés peuvent être choisis sur un coup de tête. Car, tous les vêtements décontractés ne se prêtent pas nécessairement aux tenues professionnelles. Voici donc un survol des tenues « décontractées » appropriées, histoire de vous aider à choisir quoi porter quand vous vous rendez au boulot. Il y a certains jours où il n’est pas si facile de trouver de quoi se mettre sur le dos. Surtout dans le monde de l’entreprise, où on peut interpréter votre tenue comme un signe de vos capacités intellectuelles. Une bonne tenue ne vous apportera pas le respect ou une promotion, mais une mauvaise tenue peut certainement vous nuire. Votre tenue vestimentaire au travail devrait projeter une image de professionnalisme et de compétence, peu importe l’échelon que vous occupez dans la hiérarchie ou le secteur dans lequel vous évoluez.

Au travail, certaines entreprises exigent toujours la « tenue d’affaires formelle », qui comprend jupe et veste assortie, chaussures fermées, bas-culotte et coiffure sobre. Bijoux et maquillage modérés sont de rigueur. Evidemment, les sandalettes sont à éviter. Mais elles sont de plus en plus nombreuses les entreprises à laisser davantage de liberté vestimentaire à leurs employés. Un code vestimentaire de type « tenue d’affaires décontractée » est appliqué. Mais cela ne veut pas nécessairement dire que les habits portés peuvent être choisis sur un coup de tête. Car, tous les vêtements décontractés ne se prêtent pas nécessairement aux tenues professionnelles. Voici donc un survol des tenues « décontractées » appropriées, histoire de vous aider à choisir quoi porter quand vous vous rendez au boulot. Les types de hauts que vous pouvez porter, mesdames, sont variés. Les chemisiers et blouses décontractés ou habillés conviennent parfaitement à la plupart des milieux professionnels. Les tricots, les polos et les cols roulés ainsi que la plupart des vestons de complet et vestons-sport sont aussi acceptables. Par contre, les débardeurs, les hauts qui exposent le ventre, les chandails affichant des mots, logos, images, dessins ou slogans pouvant offenser, les corsages, les hauts qui laissent les épaules nues, les chandails ouatés et les t-shirts (à moins qu’ils soient portés sous une blouse, une chemise, une veste ou une robe) sont à éviter à tout prix. Maintenant que le haut a été choisi, reste à déterminer avec quoi vous le porterez. Les pantalons en coton, en laine ou en flanelle, les capris habillés et les pantalons habillés en fibre synthétique garantiront une bonne impression. Parmi les pantalons inappropriés figurent les joggings, les pantalons ouatés, les bermudas, les shorts, les salopettes, ainsi que tout type de pantalon moulant. Mais comme vous avez pu le constater, les pantalons slims sont très tendance en ce moment. Si vous optez pour eux, préférez la couleur noire au bleu, les blue jeans donnant une impression trop relax pour le bureau.

De la sobriété

Et les robes ? Idéales pour les déjeuners d’affaires par exemple, les robes et jupes décontractées, ainsi que les jupes fendues au genou ou sous celui-ci sont acceptables au travail. Concernant la longueur, celle-ci doit vous permettre de vous asseoir confortablement en public. En effet, les jupes courtes et serrées qui remontent à demi-cuisse sont inappropriées et n’ont pas leur place parmi les vêtements pour aller au travail. Les mini-jupes, jupes-culottes, robes-soleil, robes de plage et robes à bretelles ficelles seront à porter pour d’autres occasions. S’habiller pour aller travailler n’est donc pas une mince affaire pour les femmes, mais il faut avouer que la plupart s’en sortent plutôt bien. L’essentiel, c’est de garder en tête que vous vous habillez pour aller travailler, et que vous devez être à l’aise. Mais sans oublier qu’il vous faudra probablement faire face à vos supérieurs à un moment ou à un autre de la journée.

 

La touche finale

être à la mode sans en faire trop, c’est l’aspiration de toute ‘working girl’ qui se respecte. Les accessoires sont donc indispensables, mais encore une fois, quels sont les ‘do’s and don’ts’ quand il s’agit d’aller au boulot ? Accessoire à éviter à tout prix : le chapeau. Celui-ci n’est pas acceptable au bureau. Par contre, les couvre-chefs requis pour des fins religieuses ou pour honorer une tradition culturelle sont, eux, permis. Les cravates, foulards, ceintures et bijoux de bon goût et d’allure professionnelle sont à encourager. Choisissez des bijoux de bon ton, mais il est recommandé de réduire au minimum les perçages corporels visibles. La modération concernant les maquillages et les parfums puissants sont aussi de rigueur dans un milieu professionnel.

 

Quelles couleurs porter ?

Vous vous doutiez sûrement que les couleurs que vous choisissez pour le bureau ont un impact sur la façon dont les gens vous percevront.

Bleu

Le bleu (foncé) se prête à quasiment toutes les circonstances. Il s’agit d’une couleur sûre. Le bleu foncé est la couleur de la fiabilité et du pragmatisme. Portez du bleu si vous ignorez comment votre interlocuteur sera habillé. Pour les professions créatives, par contre, le bleu sera une option moins judicieuse, car trop prévisible

Jaune

Le jaune est la couleur de l’énergie, de la légèreté, de la spontanéité. Dans un environnement d’affaires, vous ne serez pas vraiment pris au sérieux dans une tenue jaune.

Rouge

En rouge, vous ne passerez pas inaperçue. Cette couleur possède en effet une grande valeur d’attraction de l’attention.

Mauve

Le mauve est un bon choix, surtout pour les femmes. Il s’agit d’une couleur osée et pas trop sage.

Marron

Le marron est une excellente couleur si vous occupez une fonction de support ou si vous souhaitez favoriser la collaboration entre collègues. Cette couleur dégage un sentiment de complicité et de stabilité. Mais si vous êtes régulièrement amenée à vous mettre en avant, le marron sera moins approprié.

Noir

Le noir est la couleur des affaires. La personne qui porte du noir dégage une impression d’importance. Cependant, le noir crée sans que l’on s’en aperçoive une certaine distance par rapport aux autres. Cette couleur sera moins adaptée lorsque l’esprit d’équipe et les aptitudes sociales revêtent une grande importance. Dans les métiers créatifs, le noir dénote un côté rebelle.

Rose

Evitez le rose lors d’entretiens importants ou de circonstances formelles. Le rose n’est pas une couleur sérieuse et peut donner à l’autre le sentiment qu’il peut vous marcher sur les pieds.

Vert

Le vert est la couleur du calme, mais peut aussi donner lieu à une interprétation négative, dénotant une hypersensibilité. Une couleur bleu-vert telle que le turquoise rayonnera tout autant mais dégagera plus de puissance.

Categories