Friday, October 12, 2018

À travers toutes les époques et civilisations, il a été primordial pour l’homme de correspondre avec ses pairs. La journée mondiale de la poste, célébrée chaque année le 9 octobre pour marquer la date anniversaire de la fondation de l’Union postale universelle en 1874, est un hommage rendu à ces professions qui ont permis à l’homme de toujours rester en contact avec ses proches

Présents dans tous les pays du monde, les services postaux aident à satisfaire l’un des besoins fondamentaux de l’humanité, qui est de communiquer, de transmettre des messages. Bien qu’il soit difficile de dater avec précision l’origine exacte de la poste, des traces du passé démontrent qu’elle pourrait avoir fait son apparition avant même la naissance de l’écriture. Les chercheurs ont retrouvé ce qui paraissent être les premiers signes de transmission de message en Mésopotamie (qui s’étendait sur la majeure partie de l’Iran, de la Syrie et de la Turquie). C’est là que des tablettes d’argile datant de 2150-2000 av. JC, écrites en pictogrammes, ont été découvertes. Les tablettes d’argile humides étaient gravées avec une pointe de roseau puis séchées au soleil pour être transportées plus tard d’un point à un autre.

Les pharaons égyptiens utilisaient aussi des tablettes d’argile pour communiquer des messages, surtout à des fins diplomatiques avec les princes des alentours comme en Syrie ou à Babylone. Les chercheurs ont retrouvés des lettres d’argile dans les ruines de Tell el-Amarna, datant d’au moins 1400 av. JC, et envoyées par le roi Kassite de Babylone Kadashman-Enlil 1er au pharaon Amenhotep III. Les Égyptiens avaient même développé leur propre réseau de « facteurs », des messagers rapides, appelés les « symmaci » qui circulaient sur les canaux du Nil et disposaient de relais pour aller plus vite. L’organisation et le fonctionnement de la poste romaine apparaissent aussi dans de nombreux témoignages. Bien connue, elle correspond probablement au service postal le plus développé et le mieux organisé de l’antiquité.

L’étendue et la qualité des voies romaines ont été prédominantes dans l’organisation de ce réseau postal. En effet, elles étaient présentes tout autour de la méditerranée et se développaient constamment. Peu entretenues avant l’arrivée d’Auguste au pouvoir, leur développement s’accentuera sous son règne. Le service postal, enjeu stratégique dans les actions militaires, pouvait alors se construire. Bien que peu organisé à l’époque de César, ce dernier signalait tout de même le transport du courrier par coureurs qui se relayaient pour transmettre des messages rapides. Bien plus tard, vers les années 1700, le premier véritable service postal, tel que nous le connaissons encore aujourd’hui, prit naissance en Grande-Bretagne.

Aujourd’hui, avec la vulgarisation des services de messagerie électronique, notamment le courrier électronique, la poste a dû s’adapter et diversifier ses services. De nos jours, le bureau de poste n’est plus seulement le lieu d’envoi ou de réception du courrier. Il offre divers services, notamment la photocopie, le paiement des factures, mais aussi des services faisant appel à Internet, comme la possibilité de consulter ses emails ou d’imprimer des documents.

 

Philatélie : Maurice reconnu comme référence

Dans le monde de la philatélie (collection de timbres), l’île Maurice est très connue pour deux timbres en particulier, le ‘Blue Penny’ et le ‘Red Penny’. Ces timbres sont parmi les plus rares, les plus chers et les plus recherchés au monde. Le Red penny est en l’occurrence le timbre le plus cher au monde, avec une valeur marchande estimée à 1,5 million d’euros et le Blue Penny, plus populaire à Maurice, a une valeur estimée à un million d’euros. La valeur de ces timbres s’explique premièrement par leur rareté. Il n’existe actuellement que deux exemplaires du Blue Penny, exposés au Blue Penny Museum à Port-Louis et au musée historique de Mahébourg. Ces timbres étaient aussi les premiers à être émis hors de l’Angleterre, tous deux ayant été imprimés à Maurice en 1847 sous l’ère coloniale anglaise. Sur ces deux timbres, on peut lire Post Office à la place de Post Paid, une erreur de d’impression qui, sitôt découverte, mit un frein à la production de ces timbres, ce qui explique également leur rareté.

 

Quand la poste faillit s’éteindre

Il y a très longtemps, c’était le destinataire qui devait payer pour recevoir la lettre que le facteur lui apportait personnellement. Le prix du courrier dépendait, comme aujourd’hui, du poids et de la taille du courrier, mais aussi de la distance qu’il avait parcourue. Il arrivait parfois que le destinataire ne puisse ou ne veuille pas payer pour la lettre. Certains petits malins utilisaient même des astuces pour ne pas avoir à payer. Par exemple, ils dessinaient un soleil sur l’enveloppe pour indiquer que « tout allait bien ». Ainsi, le message étant passé, le destinataire pouvait refuser de payer, et le facteur s’en retournait avec sa lettre et pas d’argent. Ces messages astucieux placés sur l’enveloppe permettaient certes aux correspondants de transmettre des messages sans payer, au grand dam du pauvre facteur, mais en se répandant, ils ont aussi failli détruire la poste telle qu’on la connaît aujourd’hui. Face au nombre accru de lettres impayées, les efforts pour garder le service actif commençaient à devenir vains.

 

Et le timbre colla

Sir Rowland Hill voulait changer et améliorer le système depuis longtemps déjà. Lors d’un voyage en Écosse, il vit une jeune fille qui refusait de payer une lettre de son amoureux, sous prétexte de manque d’argent. Mais en fait, elle savait déjà où elle pouvait rencontrer son amoureux avant même d’ouvrir la lettre, ce dernier ayant dessiné le lieu du rendez-vous sur l’enveloppe. Astucieux, mais pas très honnête aux yeux de Sir Rowland Hill. C’est ainsi qu’il inventa le timbre-poste. En collant un timbre-poste sur la lettre, la personne qui envoyait la lettre prouvait qu’elle avait payé à l’avance les frais de port. Sir  Rowland Hill proposa ainsi l’idée à la reine d’Angleterre, Victoria, qui lui donna l’autorisation d’imprimer les timbres-poste.

 

La naissance du Penny Black

Le Penny Black fut le tout premier timbre-poste du monde et s’appelait ainsi évidement car il valait exactement un penny et ‘Black’ parce qu’il était tout noir. Le timbre représentait un portrait en noir et blanc de Victoria, la reine d’Angleterre. Les Anglais purent l’acheter pour la première fois le 1er mai 1840 dans les bureaux de poste. Mais comme le cachet de la poste était difficile à lire sur le fond noir, un nouveau timbre-poste vit très vite le jour, le ‘2-Pence Blue’.

 

145 ans d’histoire

La Poste de Maurice, incorporée en 2003 et dès lors connue sous le nom de Mauritius Post Ltd, porte en elle une longue et riche histoire du haut de ses 145 années d’existence, qui en fait l’un des plus vieux services postaux du monde mais aussi l’une des premières institutions du pays. Au fil des années, la Poste de Maurice a toujours su s’adapter à son temps. Aujourd’hui, en plus du courrier et des colis, la poste propose toute une panoplie de produits et de services, très importants pour le développement socio-économique du pays. Parmi ces nouveaux services, les plus populaires sont sans nul doute le service de paiement de factures en tous genres, les services bancaires et le service de paiement des pensions, entre autres. Ces services prennent toute leur importance, surtout dans les régions rurales où les bureaux administratifs de plusieurs services publics sont très rares. Devenue un véritable ‘one-stop shop’, la poste est aujourd’hui, sans que l’on s’en rende vraiment compte, indispensable au bon fonctionnement des activités économiques du pays au quotidien.

 

Machine à affranchir ou la fin des timbres-poste

Une machine à affranchir ou affranchisseuse, est la solution idéale pour envoyer rapidement et efficacement les factures, et d’autres types de courrier. L’utilisation d’une machine à affranchir est plus avantageuse que celle de timbres grâce à la plateforme de pesée, permettant d’affranchir les courriers au centime près, tandis que les timbres ont une valeur prédéfinie. Utiliser une machine à affranchir permet de réduire les procédures au bureau de poste. Les timbres individuels sont automatiquement délivrés et collés sur le courrier. Plus de déplacements inutiles et de longues files d’attente au bureau de poste. Une affranchisseuse permet d’effectuer des économies de temps et d’argent considérables et convient à divers organisations, des plus petites aux plus grandes, qui gèrent des quantités volumineux de courriers au quotidien.

 

Inde, le pays de la poste

Avec près de 155 618 bureaux de poste et plus de 566 000 employés, l’Inde a le plus grand réseau postal au monde. Le service postal moderne en Inde est âgé de plus de 150 ans. Les bureaux de poste sont disséminés dans le pays ; ils jouent un rôle vital dans les zones rurales et fournissent de nombreux services comme la messagerie générale ou recommandée, le colis postal, le courrier express, la poste électronique et un service de messagerie spéciale connue sous le nom de ‘EMS-Speed Post’. Ils offrent également un certain nombre de plans d’épargne dans les bureaux de poste. Le 18 février 1911, l’Inde a marqué l’histoire en devenant le premier pays à lancer un vol postal, un biplan partant d’Allahabad à Naini avec à son bord 6 500 courriers. L’Inde a aussi le plus haut bureau de poste du monde, perché à 15 500 pieds d’altitude, au Sikkim.

 

Pony Express, les facteurs de l’extrême

Le Pony Express fut fondé par William H. Russell, Alexander Majors et William B. Waddell au XIXème siècle. Des cavaliers isolés étaient utilisés à la place de diligences, trop souvent victimes d’attaques de bandits. Ces cavaliers pouvaient relier la côte atlantique des États-Unis à la côte pacifique (Saint Joseph, dans le Missouri, à Sacramento, en Californie) en dix jours au lieu de 26. Un des faits marquant a été l’exploit du cavalier Franco-canadien François-Xavier Aubry, qui en janvier 1848 effectua le trajet entre Santa Fe et Independence en seulement 14 jours. Le Pony Express a démarré officiellement le 3 avril 1860. Le premier trajet vers l’Ouest a été accompli en 10 jours, 7 heures et 45 minutes. Le trajet du retour, a lui, nécessité 11 jours et 12 heures. Les cavaliers devaient avoir beaucoup d’expérience, être légers, très jeunes et endurants. Pour un salaire intéressant, les cavaliers devaient, jour après jour, risquer leur vie, traversant de vastes territoires hostiles, parcourant des milliers de kilomètres, ne s’arrêtant presque jamais, mis à part dans les relais placés à intervalles réguliers pour changer de cheval et repartir tout de suite au galop. Faute de rentabilité, due à l’avènement des services télégraphiques qui rendaient insignifiants les exploits de ces valeureux cavaliers, ce service cessa dix mois après sa création, soit en Octobre 1861.

 

Le plus vieux bureau de poste du monde

Si vous envoyez une carte postale du bureau de poste de Sanquhar, en Écosse, vous l’aurez envoyé depuis le plus ancien bureau de poste dans le monde, qui tient debout depuis 303 ans. Le bureau de poste de Sanquhar a en effet été opérationnel sans interruption depuis 1712, et compte de ce fait huit ans de plus que son plus proche rival, dans la capitale suédoise Stockholm. Le troisième plus ancien, à Santiago, au Chili, a ouvert ses portes 60 ans après le bureau de Sanquhar.

Categories