Friday, October 12, 2018

Le végétarisme regroupe plusieurs pratiques alimentaires ayant à la base des végétaux. Des produits laitiers et des œufs pour certains, mais jamais de viande. Le végétalien, lui, ne consomme pas de produit d’origine animale. Dans le cadre de la journée du végétarisme, observée le 1er Octobre et ce depuis 1977, Capital fait le point sur ces pratiques qui ne cessent de gagner en popularité

De nos jours, au vu du marché important que représente le végétarisme, les grandes surfaces affichent un nombre grandissant de produits estampillés « végétarien » ou « végétalien » et les restaurants proposant des menus exclusivement « veg » poussent, comme des champignons. Le végétarisme ne date pas d’hier. C’est une pratique millénaire qui est associée à beaucoup de grands hommes. De Platon à Einstein en passant Nietzche, à travers les âges, de nombreuses personnalités ont toujours recommandé le végétarisme, notamment comme pratique bénéfique à la santé et à la pensée humaine. Cette pratique  est de plus en plus adoptée pour des raisons ethniques, environnementales, économiques ou tout simplement pour une meilleure santé. Mais être « végé » ne signifie pas obligatoirement une alimentation austère ou une cuisine sans goût !

 

À chacun son végétarisme !

Un tour de table sur les différents types de végétarisme :

Le pesco-végétarisme

Comme le nom l’indique, ce type de végétarisme inclut le poisson, les crustacés et les sous-produits du règne animal tels que le fromage, le lait et les œufs. C’est la forme la moins stricte du végétarisme et est également la plus adoptée.

Le lacto-végétarisme

Les adeptes du lacto-végétarisme ne consomment aucune chair animale, ni d’œufs. Ils se permettent en revanche le lait ou ses produits dérivés.

 

Recette

Lasagnes végétariennes aux légumes et tofu

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

 

INGRÉDIENTS (pour 2 personnes)

Feuilles de lasagnes fraîches (quantité selon l’appétit),

1 courgette, 1 aubergine, 1 oignon, 1 belle tomate, 250 à 300 g, de tofu cuisiné à la tomate, Coulis de tomates, Parmesan, 1 cuillère à soupe, d’huile d’olive, 1 cuillère à soupe de persil, ou basilic haché (facultatif), Sel et poivre

 

PRÉPARATION

 

1               Émincez finement l’oignon, lavez et coupez l’aubergine et la courgette en dés.

2               Faites revenir le tout dans une poêle avec l’huile d’olive pendant 10 minutes.

3               Lavez et coupez la tomate en dés et ajoutez-les dans la poêle.

4               Poursuivez la cuisson jusqu’à ce que les légumes soient presque cuits.

5               Ajoutez le tofu, salez, poivrez, mélangez et retirez du feu. Réservez.

6               Préchauffez le four à 200°C.

7               Beurrez un plat à gratin rectangulaire.

8               Déposez un peu de légumes, une feuille à lasagne. Répétez, en terminant par une couche de légumes.

9               Recouvrez généreusement de coulis de tomates, parsemez de persil ou basilic haché et de parmesan.

10            Laissez au four pendant 30 minutes environ.

11            Servez chaud avec une salade verte.

Categories