BNP Paribas et sa filiale locale proches du lancement effectif de leur société de paiement

(Agence Ecofin) – Le groupe financier français BNP Paribas et sa filiale marocaine BMCI, sont proches de lancer leur société de paiement, détenue conjointement à hauteur respective de 49% et 51%, a-t-on appris de médias marocains. Cette nouvelle entité qui est baptisée DIGIFI, devrait avant la fin de l’année 2019, lancer ses premiers produits.

« Cette filiale sera bientôt opérationnelle. Nous allons monter en charge rapidement, avec un réseau de distribution dédié », a assuré Laurent Dupuch, Président du directoire de BMCI, au cours d’une conférence de presse organisée à Casablanca, ce 27 septembre. L’activité de paiement au Maroc a été officiellement ouverte aux opérateurs par une loi bancaire de 2015. Les établissements de paiement permettent à leurs clients d’ouvrir des comptes de paiement. Ils offrent aussi des services semblables à ceux d’une banque classique, dont le transfert d’argent, les dépôts, le retrait et les virements, via surtout des applications mobiles.

BMCI a obtenu son agrément pour cette activité en juin 2019. Son premier service y afférant, “Smart Flouss”, est en cours de test. La banque a également créé au cours du premier semestre une autre entité baptisée « Digiserv », qui est une startup offrant des services digitaux non financiers. Comme ses autres concurrentes, notamment le groupe Attijariwafa Bank, avec sa filiale Wafacash, elle espère capter une nouvelle clientèle et donc générer de nouveaux flux de revenus.

Idriss Linge

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Le groupe sino-français Weidong va aider le Congo à numériser l’enseignement supérieur

Read Next

La Zambie annule la licence de Vodafone, compromettant l’opération de cession d’actifs engagée par l’entreprise

%d bloggers like this: