Internet Solution a investi 30 millions de shilling pour se doter d’un centre de veille en cybermenaces

(Agence Ecofin) – Le fournisseur d’accès à Internet, Internet Solutions, vient de se doter d’un centre de veille en cybermenaces au Kenya. L’infrastructure permettra au FAI d’offrir aux entreprises kenyanes et africaines son expertise dans la surveillance, l’analyse et la réaction aux cybermenaces en pleine évolution.

Le centre aidera aussi les entreprises à développer une stratégie de cyber-résilience proactive basée sur les risques. Elle leur permettra de prévenir, détecter et réagir aux cyber-attaques dans leurs environnements informatiques. 

Internet Solutions a investi 20 millions de shillings kenyans (195 738 USD) pour la construction de son centre de veille en cybermenaces. La société prévoit d’investir 30 millions de shillings (293 608 USD) supplémentaires, dans les 12 prochains mois, pour l’agrandissement des installations du centre et le recrutement de nouveaux ingénieurs en cybersécurité. 

Selon Bright Mawudor, le responsable des services de cybersécurité chez Internet Solutions, la société a décidé d’investir dans la cybersécurité parce que les cyberrisques sont devenus une préoccupation majeure pour les entreprises de toutes tailles dans tous les secteurs.

« Nous comprenons à quel point les capacités de surveillance, d’analyse et de réponse nécessaires pour assurer la sécurité des entreprises peuvent être coûteuses et compliquées, en particulier lorsque la plupart des entreprises sont contraintes de faire plus avec moins. Par conséquent, notre centre de renseignements sur les menaces a été créé pour aider nos clients à faire de la cyber-résilience de manière rentable », a-t-il déclaré. 

D’après le dernier rapport trimestriel de l’Autorité des communications (CA) du Kenya publié en avril 2019, les menaces détectées liées à la cybersécurité locale ont augmenté de 167 %, pour atteindre 10,2 millions. Elles étaient de 3,8 millions au trimestre précédent. Soit une augmentation de près de 90 %. Au-delà du soutien aux entreprises, l’investissement d’Internet Solutions dans la cybersécurité répond surtout au fort potentiel économique que renferme aujourd’hui ce segment du marché des TIC.

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Standard Chartered Bank lance un programme de soutien aux femmes entrepreneures du Kenya

Read Next

la Banque centrale fixe de nouvelles exigences de capital minimum pour les fournisseurs de services de paiement

%d bloggers like this: