le Parlement demande la suspension d’une imposition d’amende sur les dépôts et retraits d’argent

(Agence Ecofin) – Le Parlement nigérian a demandé à la banque centrale de suspendre l’application de sa récente règle imposant une série d’amendes pour des opérations de retrait ou de dépôt de cash auprès des banques commerciales. L’institution a indiqué qu’il en sera ainsi jusqu’à ce que « soient menées des consultations appropriées et élargies », et que la question ait fait l’objet d’un débat en son sein.

La Banque centrale du Nigeria, dans le cadre de sa politique visant à réduire l’utilisation de l’argent liquide au sein de l’économie, a fixé un ensemble de frais pour toute personne ou entreprise qui voudrait réaliser un certain niveau de paiements par des dépôts ou des retraits auprès des banques. Les frais de procédure s’élèvent à 3% du montant pour les retraits de plus de 500 000 nairas effectués par des individus et 2% pour les dépôts. Pour les entreprises, il était prévu des frais de 5% sur les retraits de plus de 3 millions de nairas et 3% pour les dépôts dans les mêmes proportions.

La décision du Parlement est une douche froide pour les banques qui voyaient dans la mesure de la banque centrale, un moyen de gagner plus de commissions. Certes, il existait déjà des frais pour le retrait des sommes d’argent au-delà du réglementaire, mais la nouvelle règle promettait de générer de plus juteux revenus. Aussi, pour contourner certaines difficultés, les individus notamment, avaient recours aux guichets automatiques ; ce qui aurait accru les revenus générés via ce segment.

Idriss Linge

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Orange CI récompense les lauréats du Prix de l’Entrepreneur Social 2019

Read Next

Amr Talaat est à Paris pour renforcer la coopération TIC entre l’Egypte et la France

%d bloggers like this: