la Banque centrale approuve la fusion de Commercial Bank of Africa et NIC Group

(Agence Ecofin) – La Banque centrale du Kenya a récemment approuvé l’opération de fusion entre la Commercial Bank of Africa (CBA) et la National Industrial Credit Bank (NIC). L’opération permettra à NIC d’acquérir la totalité des actions de la CBA ainsi que celles de ses filiales au Rwanda, en Tanzanie et en Ouganda.

« A la suite de cette fusion, et à compter du 1er octobre 2019, toutes les filiales [des deux établissements bancaires] exerceront leurs activités sous une société de portefeuille non exploitante, dénommée NCBA Group PLC », a-t-on appris d’un communiqué publié par le régulateur du système bancaire au Kenya.

Cette approbation de la Central Bank of Kenya vient à la suite de celle des dirigeants des deux banques ainsi que celle de l’Autorité kényane de la concurrence. Les actionnaires de NIC Bank détiendront désormais 47 % de la nouvelle entité, tandis que ceux de la Commercial Bank of Africa (CBA) possèderont 53 % de la NCBA Group PLC.

A travers cette opération, la nouvelle entité détiendra désormais une part de marché cumulée de 9,9 % dans le secteur bancaire kényan. Cette initiative de fusion-acquisition est la deuxième du genre au Kenya, en cette année 2019. Tout récemment, la Banque centrale a approuvé l’opération de fusion entre la Kenya Commercial Bank (KCB Group PLC) et son concurrent National Bank of Kenya (NBK).

Rappelons qu’au 31 décembre 2017, le secteur bancaire kényan était composé de 43 institutions bancaires, dont 42 banques commerciales et une société de financement hypothécaire.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

une grève des travailleurs couve chez Tigo

Read Next

Telma est opposé à la libéralisation du marché de la fibre optique initiée par le gouvernement

%d bloggers like this: