Les régulateurs télécoms d’Afrique centrale veulent accélérer la chute des coûts des communications en roaming dans la sous-région

(Agence Ecofin) – Depuis le 8 octobre 2019, N’Djamena, la capitale tchadienne, abrite un atelier sur les moyens pratiques à mettre en œuvre pour faire enfin du roaming à petit prix, une réalité dans la sous-région Afrique centrale. Organisée par l’Assemblée des régulateurs des télécommunications de l’Afrique centrale (ARTAC), en collaboration avec l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), la rencontre se tient jusqu’au 11 octobre. 

Au cours de la rencontre, Youssouf Mahamat Saleh Annadif, le directeur général adjoint de l’ARCEP, a déclaré que « les TIC constituent de nos jours un levier déterminant pour le développement de nos pays. Forts de ce constat et de la nécessité d’opérer des ajustements pour être en phase avec un secteur en perpétuelle mutation, nos différents pays ont le devoir de travailler en synergie pour réussir l’intégration sous-régionale et mieux améliorer le bien-être des populations ». 

Il a souligné « qu’aujourd’hui, les tarifs pratiqués en roaming par les opérateurs de la zone CEEAC [Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale, NDLR] sont élevés par rapport à ceux qui sont en cours dans les autres sous-régions. Cette situation nous interpelle, car elle freine l’utilisation des services de communications électroniques et nous devons travailler en étroite collaboration avec les opérateurs du secteur pour y remédier ». 

La rencontre de N’Djamena intervient quelques jours après la 35e session du comité intergouvernemental des hauts fonctionnaires et experts pour l’Afrique centrale, organisée du 20 au 27 septembre 2019 par la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies (ECA).

Durant cette réunion, les participants venus de la sous-région ont recommandé que les projets à grand impact pour la transformation numérique et l’intégration économique de l’Afrique centrale passent une fois pour toutes de la théorie à la pratique.

Lire aussi :
26/09/2019 – Afrique Centrale : « notre marché sous-régional a besoin d’une vision commune du numérique » (Raphael Mezui Mintsa)

25/09/2019 – A l’aube de la 4e révolution industrielle, l’Afrique centrale piétine dans plusieurs chantiers numériques stratégiques

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Verod Capital se désinvestit du capital de la société de gestion de portefeuille UTL Trust Management Services

Read Next

Le kényan Safaricom prêt à faire une offre d’acquisition sur l’entreprise publique éthiopienne des télécommunications

%d bloggers like this: