l’INX-ZA procède à la mise à niveau de son hub de Johannesburg

(Agence Ecofin) – Grâce à un don en fibres optiques de la société Dark Fibre Africa (DFA), l’opérateur d’échange Internet d’Afrique du Sud (INX-ZA) s’est lancé dans une mise à niveau majeure du point d’échange Internet de Johannesburg (JINX), un centre multisite géré par la communauté.

Le comité de gestion de l’INX-ZA a expliqué que cette mise à niveau permettra au JINX de tirer parti des technologies de multiplexage par répartition en longueurs d’onde (WDM), améliorant radicalement la capacité de son réseau central. Les technologies WDM transformeront une liaison à fibre unique en capacité réseau presque illimitée, a indiqué le comité de gestion.

Selon Prenesh Padayachee, membre du comité de l’INX-ZA, le don de la DFA contribuera à « propulser le JINX dans le prochain support technologique ».

Au regard des avantages qu’une mise à niveau de l’infrastructure de fibre optique offre au point d’échange Internet d’Afrique du Sud et à ses différentes composantes, Prenesh Padayachee a exprimé le souhait que « d’autres fournisseurs de fibres donnent également des solutions de connectivité afin de promouvoir de nouvelles améliorations ».

A travers une mise à niveau de son backbone de fibre optique, l’INX-ZA – qui permet l’échange de trafic entre fournisseurs de connectivité Internet via l’interconnexion de leurs différents réseaux – estime que les opérateurs pourront davantage bénéficier d’une bande passante plus stable et plus abordable, conditions essentielles pour le développement de l’internet dans le pays.

Lire aussi:

28/08/2017 – Afrique du Sud : INX-ZA s’associe à Liquid Telecom pour étendre ses capacités à Johannesburg et à Cap Town

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

La Tanzanie condamnée à payer 185 millions $ à Standard Chartered Bank, dans le cadre d’un partenariat public-privé qui a mal tourné

Read Next

rumeurs d’émission des toutes premières obligations islamiques faites par une entreprise

%d bloggers like this: