L’Unicef se dote d’un fonds en cybermonnaies

(Agence Ecofin) – Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), annonce qu’il vient de se doter d’un fonds en cybermonnaies qui lui permettra de recevoir, conserver et décaisser des dons sous forme numérique. L’argent, qui sera conservé dans la cybermonnaie d’origine et reversé dans la même monnaie, servira à financer des technologies libres bénéficiant aux enfants et aux jeunes du monde entier.

C’est la Fondation Ethereum qui réalisera les premières contributions à ce fonds en cybermonnaies. Ces contributions seront versées à trois bénéficiaires du fonds de l’Unicef pour l’innovation, et d’un projet coordonné par l’initiative GIGA dont l’objectif est de connecter les écoles du monde entier à Internet.

Justifiant la création du fonds en cybermonnaies qu’elle qualifie d’ailleurs « d’étape importante et salutaire en matière d’action humanitaire et de développement », Henrietta Fore, la directrice générale de l’Unicef, a déclaré que « si les économies et les monnaies numériques peuvent façonner la vie des générations à venir, il est important que nous étudiions les perspectives qu’elles ouvrent ».

Pour Aya Miyaguchi, la directrice générale de la Fondation Ethereum, l’investissement dans ce fonds en cybermonnaies pour Unicef cadre avec le souhait de l’organisation de « soutenir la recherche et le développement de la plateforme Ethereum, et faire bénéficier le plus grand nombre d’une technologie qui améliorera la vie d’innombrables personnes, ainsi que de multiples industries dans les années à venir ».

Lire aussi :
10/04/2015 – Orange s’interesse au bitcoin, la monnaie virtuelle

22/11/2013 – Une université chypriote accepte le paiement des frais d’inscription par bitcoins

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Les femmes ont-elles pris le train du crédit digital ? Enseignements du Kenya

Read Next

des gains en baisse sur les titres du Trésor public, poussent les banques commerciales à prêter plus au secteur privé

%d bloggers like this: