Vodacom Congo célèbre la journée internationale de la jeune fille avec « #CODELIKEAGIRL »

(VODACOM CONGO) – Vodacom Congo, entreprise « qui connecte les jeunes filles pour un avenir radieux », investit chaque année dans des programmes de formation d’acquisition des compétences numériques à l’intention des filles congolaises afin de réduire la fracture numérique entre genres dès le plus jeune âge. C’est dans ce cadre que Vodacom Congo célèbre, ce 11 octobre 2019, la journée internationale de la jeune fille portée sous le thème : « Les filles : une force libre et inarrêtable », au travers de son programme #CODELIKEAGIRL.

En effet, #CODELIKEAGIRL, qui signifie littéralement « la Programmation par les Filles », est un programme que Vodacom Congo organise chaque année pour promouvoir la jeune fille, mais aussi l’aider à acquérir les compétences dont elle a besoin pour exceller dans le monde du travail. Au cours de ces sessions, plusieurs filles, sélectionnées dans plusieurs provinces, apprennent la programmation Web et le développement de logiciels. À l’issue de ces formations sanctionnées par un certificat, les participantes créent leurs premiers sites et repartent chacune avec une tablette offerte par Vodacom.

C’est en vertu de l’amélioration de la position de la jeune fille dans la société que Vodacom Congo initie de tels projets. Car, selon les statistiques du PNUD, en RDC, les femmes et les filles sont sous-représentées dans l’enseignement ainsi que dans les carrières scientifiques, technologiques, d’ingénieries et mathématiques (STEM). Seulement 11, 2 % des filles et femmes œuvrent dans ces secteurs en RDC (Source : Consortium Femme Plus 2017), bien souvent, par manque d’orientation adéquate et de compétences nécessaires pour prospérer dans ces industries.

Ainsi, au travers du programme #CODELIKEAGIRL, Vodacom Congo vise à aider plus de 500 filles en RDC d’ici 2021 à s’orienter vers ces filières éducatives et professionnelles. Pour cette année, 2019, déjà plus de 100 filles de Matadi, Lubumbashi et Kolwezi ont pris part à ce programme et plusieurs autres filles s’inscrivent déjà pour la prochaine session prévue dans les tous prochains jours à Kisangani.

Pour rappel, en 2018, une centaine de jeunes filles avaient souscrit à ce programme. Et à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale des Femmes et Filles en Science, Vodacom Congo avait organisé un jeu-concours pour les filles des écoles de Kinshasa dont la remise de prix avait eu lieu le mardi 13 février 2018 au lycée Motema Mpiko de Kasa-vubu.

En définitive, le projet #CODELIKEAGIRL est la matérialisation de l’un des piliers stratégiques du géant du numérique en RDC, à savoir « l’inclusion pour tous ». Avec Vodacom Congo, la jeune fille a une place de choix dans la société.

Facebook : VodacomRDC

LinkedIn : VODACOM CONGO (RDC) S.A

site web : www.vodacom.cd

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : VODACOM CONGO

Source link

Capital Media

Read Previous

Le kényan Safaricom prêt à faire une offre d’acquisition sur l’entreprise publique éthiopienne des télécommunications

Read Next

Les femmes ont-elles pris le train du crédit digital ? Enseignements du Kenya

%d bloggers like this: