Africa Finance Corporation mobilise 140 millions $ sur le marché sud-coréen des capitaux

(Agence Ecofin) – Après avoir mobilisé 233 millions $ et 1 milliard de yens sous forme d’emprunts syndiqués sur le marché japonais des capitaux, Africa Finance Corporation (AFC), a sollicité pour la première fois, le marché des capitaux sud-coréen. L’institution financière panafricaine basée à Lagos, au Nigeria, y a obtenu un prêt d’un montant de 140 millions $ pour le financement de ses activités.

Banji Fehintola, directeur et trésorier de l’AFC, a commenté cette opération qui de son point de vue, traduit l’intérêt des investisseurs asiatiques pour les obligations émises par l’AFC. « Ce succès dénote l’appétit croissant de l’Orient pour les investissements africains qui sont particulièrement alléchants, étant donné le contexte actuel. Nous avons hâte de poursuivre notre engagement envers la Corée du Sud ainsi qu’avec les autres marchés asiatiques qui comprennent les opportunités qu’offre le développement de l’Afrique », a-t-il fait savoir.

Selon l’Africa Finance Corporation, cette nouvelle émission d’obligations sur le marché asiatique porte à 1,2 milliard $, le montant global des engagements effectués par les investisseurs de cette région au sein de l’institution financière. Au nombre de ces investissements, figure la ligne de crédit de 300 millions $ consentie par la banque d’import-export de Chine au courant de l’année.

Chamberline Moko

Lire aussi:

https://www.agenceecofin.com/finance/0309-68867-africa-finance-corporation-a-mobilise-150-millions-via-un-emprunt-syndique-sur-le-marche-japonais-des-capitaux

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

les ex-employés de Comium sollicitent l’intervention d’Alassane Ouattara afin que soient enfin réglés leurs droits

Read Next

Moov Togo digitalise la tontine traditionnelle via « Bank’vi »

%d bloggers like this: