Le Kenya veut mettre fin à l’évasion fiscale des multinationales

(Agence Ecofin) – L’ambassadrice kényane en France, Judi Wakhungu (photo), a procédé à la signature d’une convention multilatérale visant à mettre fin à l’évasion fiscale des entreprises multinationales. C’était à l’occasion du 10ème anniversaire du Forum mondial sur la transparence et l’échange de renseignements à des fins fiscales, qui s’est tenu récemment à Paris.

Selon Judi Wakhungu, « la signature de cette convention témoigne de la volonté de l’Etat de mettre en place des mesures pour prévenir l’érosion de l’assiette fiscale et le transfert des bénéfices ».

Se félicitant de la signature de cette convention, le Commissaire général de l’Autorité fiscale nationale, Githii Mburu, a indiqué que « cette convention mettrait un terme aux tendances en matière de respect des traités, qui sont une source de préoccupation majeure pour de nombreux pays dans la mesure où elle encourage la double non-imposition ».

Cette initiative entre dans le cadre des efforts nationaux en cours pour renforcer les conventions fiscales bilatérales du pays.

Notons qu’en signant la convention fiscale internationale, le Kenya devient la 91ème juridiction à adhérer à la convention qui regroupe plus de 1 600 conventions fiscales bilatérales et vise à mettre fin aux stratégies d’évasion fiscale qui exploitent les lacunes et les inadéquations des règles fiscales pour éviter de payer des impôts.

André Chadrak

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Au Cameroun, l’exécutif impose un code d’accès unique aux services financiers sur mobile aux opérateurs télécoms

Read Next

La société Telecom Italia Sparkle (TIS) prospecte le marché télécoms nigérian

%d bloggers like this: