L’Internet Society aide la RD Congo à se doter d’un second point d’échange Internet basé à Lubumbashi

(Agence Ecofin) – Pendant longtemps, le trafic Internet de Lubumbashi, 2e plus grande ville de la République démocratique du Congo, s’est échangé hors de la région et même très souvent, hors du pays, selon Internet Society, une organisation internationale à but non lucratif dédiée à l’utilisation, à l’évolution et au développement ouverts d’Internet.

La conséquence de cette situation est un coût de l’accès à Internet toujours élevé. Mais ce ne sera bientôt plus le cas grâce au point d’échange Internet (IXP) dont la ville vient d’être dotée. 

Les équipements, l’assistance et la formation techniques nécessaires au fonctionnement du IXP à Lubumbashi (LUBIX) ont été fournis par l’Internet Society, avec le l’appui de Facebook. L’Internet Service Providers Association (ISPA) de la RDC (ISPA-DRC.cd) a été associé au projet. Le LUBIX est le 2e IXP qu’abrite le pays. 

Nico Tshintu, le chargé des opérations de l’ISPA-DRC et du projet national d’IXP (RDC-IX), a expliqué que le lancement de LUBIX est la 2e phase dudit projet, dont la 1re phase, KINIX (le point d’échange Internet de Kinshasa), « est opérationnelle depuis novembre 2012 et illustre à merveille ce partenariat visant non seulement à maintenir le trafic local en RDC, mais aussi à développer et à équilibrer l’écosystème Internet local, national, régional, voire international ».

« Après cette réalisation, cap sur le GOMIX, la troisième phase du RDC-IX, qui sera situé dans la ville de Goma, dans l’est de la RDC », a annoncé Nico Tshintu. 

Avec le LUBIX, le nombre d’IXP que compte l’Afrique progresse. Selon l’Internet Society, le continent « compte actuellement 45 IXP actifs dans 33 pays. Une majorité d’entre eux ont été mis en service au cours de la dernière décennie, avant de se développer de manière significative, pour atteindre désormais plus de 1 000 réseaux connectés ».

Lire aussi :

30/11/2012 – RD Congo : Les fournisseurs de services Internet ont ressuscité le Kinshasa Internet Exchange Point (Kinix)

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Dangote annonce deux investissements industriels dans le ciment et l’engrais

Read Next

Afreximbank va installer au Cameroun son bureau pour l’Afrique centrale

%d bloggers like this: