Huawei exprime au président Ali Bongo son désir d’accompagner davantage le pays dans le numérique

(Agence Ecofin) – Le président de la République du Gabon, Ali Bongo, a reçu en audience Xue Man, le vice- président de Huawei Technologies Co. Ltd, chargé des affaires publiques et gouvernementales.

Au cours de la rencontre qui s’est tenue le 17 décembre 2019 à Libreville, le représentant de la société technologique chinoise a exprimé au chef de l’Etat gabonais le désir du groupe d’accompagner davantage le pays d’Afrique centrale dans sa transformation numérique.

Durant les échanges, Huawei a exprimé sa volonté d’investir dans plusieurs segments, notamment la formation ou encore la construction d’infrastructures numériques d’envergure dans laquelle l’entreprise est déjà engagée depuis plusieurs années.

Selon Xue Man « nous avons tablé sur une collaboration avec l’université locale pour qu’il y ait transfert de technologie, ensuite nous avons évoqué la construction d’infrastructures de télécommunications pour une couverture de meilleure qualité et surtout de très haute qualité, enfin il a été question de partenariats public-privé afin de construire un écosystème d’économie numérique qui favorisera le développement, la croissance économique et sociale du Gabon ».

Le regain d’intérêt du groupe Huawei pour le Gabon intervient quelques mois après que le cabinet CIBLE – dans son rapport d’enquête sur « le niveau de satisfaction des acteurs TIC en matière de promotion par le gouvernement de l’économie numérique », commandé par le ministère de la Communication et de l’Economie numérique – ait révélé que le projet eGabon « connaît plus de faiblesses que de forces ».

Le pays pèche encore par une faible formation dans les métiers numériques ; la qualité des services télécoms et l’accès à Internet demeurent assez faibles alors que l’e-gouvernement et l’Open Government sont peu perceptibles par les populations.

Lire aussi :

30/11/2019 – Le Gabon et le Cameroun signent pour l’interconnexion de leurs réseaux haut débit à fibre optique

26/09/2019 – Afrique Centrale : « notre marché sous-régional a besoin d’une vision commune du numérique » (Raphael Mezui Mintsa)

17/09/2018 – Le Gabon se met en quête de projets d’e-santé, à travers un hackathon, pour améliorer son système sanitaire

02/07/2018 – TIC : le Gabon consolide son statut de leader en Afrique centrale et de l’Ouest

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

le groupe monégasque Mercure International projette un hypermarché et un hôtel à Yaoundé

Read Next

AFRO, monnaie africaine digitale de l’eau

%d bloggers like this: