La BVMAC, bourse régionale de la Cemac, à la recherche de son nouveau directeur général

(Agence Ecofin) – La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) vient de lancer un avis pour le recrutement du directeur général (DG) de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) qui a son siège à Douala, la capitale économique du Cameroun.

La BVMAC a été instituée en juillet 2019 à la suite de la fusion de l’ancienne Douala Stock-Exchanges (DSX) et de l’ancienne Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale créée à Libreville (Gabon). Cette fusion devrait servir d’impulsion pour élargir et approfondir les marchés financiers de la Cemac et assurer un meilleur accès aux liquidités pour les entités cotées en Bourse, remarque Investir au Cameroun.

Dans la foulée de cette fusion, le poste de DG a été confié au Camerounais Jean Claude Ngbwa, ancien secrétaire général de la Commission interafricaine des marchés d’assurances (Cima) et la présidence du conseil d’administration au Gabonais Henri-Claude Oyima, président directeur général du groupe BGFI Bank.

« Le nouveau directeur général devra établir et exécuter des plans pour atteindre les objectifs stratégiques de la bourse, à savoir compétitivité, efficacité opérationnelle, diversification et croissance vigoureuse. Il devra donner des éclairages et une orientation permettant d’accroître les liquidités et d’approfondir les marchés financiers de la Cemac. Sous l’autorité du conseil d’administration, il aura la responsabilité de gérer, superviser et promouvoir les activités de la bourse au profit de ses membres, de toutes les parties prenantes et du public qui y fait des placements », indique la Banque centrale des six États de la Cemac (Cameroun, République centrafricaine, République du Congo, Guinée Équatoriale, Gabon et Tchad).

Le contrat à temps plein sera d’une durée de un an renouvelable et la date de démarrage de services est prévue pour le mois de mars 2020 ; les trois premiers mois constituant une période probatoire. Le lieu de travail se trouve au siège de la BVMAC à Douala.

Qualifications requises 

Les candidats doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et l’expérience pertinente pour l’exécution de cette mission, notamment : être titulaire d’un diplôme d’études supérieures ou Master (bac +5) en administration des entreprises ou d’un diplôme équivalent ; avoir 10 ans d’expérience en lien direct avec les marchés des capitaux (bourse des valeurs, régulateur ou opérateur des marchés des capitaux) ou 15 ans d’expérience dans le secteur financier, dont au moins cinq à des postes de cadre supérieur ou de direction ; avoir une connaissance approfondie du fonctionnement des institutions financières de la CEMAC et être citoyen d’un de ses pays membres.

En outre, la maîtrise du français et de l’anglais est requise. La connaissance de l’espagnol ou l’arabe serait un avantage. Les manifestations d’intérêt rédigées en français doivent être déposées à l’adresse mentionnée au siège de la Beac à Yaoundé, la capitale du Cameroun, ou envoyées par courrier électronique à la Banque centrale au plus tard le 15 janvier 2020 à 14 heures (heure du Cameroun).

La sélection se fera en deux étapes. La première consiste en l’évaluation des candidats par une agence de recrutement sur la base d’une lettre de candidature, d’un CV et de tout autre document probant sur l’expérience acquise. La seconde étape sera consacrée aux entretiens des candidats short-listés. Les candidats éligibles ressortissants de la Cemac passeront un entretien avec le conseil d’administration de la Bourse. C’est le Conseil qui, en dernier ressort, procédera à la sélection finale du candidat le mieux qualifié pour être nommé au poste de directeur général.

Sylvain Andzongo

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

le régulateur sanctionne les opérateurs Airtel, Orange, Moov et Niger Télécoms

Read Next

MTN CI présente les 12 projets présélectionnés dans le cadre du Hackathon MoMo Développer dédié aux start-up

%d bloggers like this: