les actes administratifs et commerciaux du ministère du Commerce désormais payables par Orange Money

(Agence Ecofin) – Le ministère burkinabé du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat a signé un partenariat avec Orange Burkina, le 17 décembre 2019, pour permettre aux usagers d’effectuer désormais le paiement des services en ligne via le service Orange Money.

Cette solution a été adoptée par le ministère dans le cadre du programme de digitalisation de ses actes administratifs et commerciaux, qui s’est traduit par le lancement du site web « Portail d’Entrée au Burkina Faso » (PEB).

Le PEB va fédérer tous les services en ligne, les plateformes en ligne et les applications informatiques dédiées aux usagers et investisseurs en vue de leur fournir des services de qualité accessibles via Internet, a indiqué burkina24.com.

L’offre des services en ligne dans les pays africains où le taux de bancarisation est très faible se heurte toujours aux problèmes de paiement. Or sur le continent, où le mobile est devenu l’outil par excellence de l’inclusion financière, le Mobile Money s’avère être une des solutions pour contourner cet obstacle qui freine la digitalisation des administrations publiques.

« Nous avons décidé de digitaliser un certain nombre d’actes administratifs, des services publics et pour cela nous avons besoin d’engager un certain nombre de partenariats pour rendre disponibles ces services en ligne. Orange est un partenaire stratégique au Burkina Faso qui offre un certain nombre de services, qui permettent à tous ceux qui veulent utiliser Internet ou utiliser toutes les voies électroniques pour mener des activités économiques de le faire », a soutenu le ministre du Commerce.

Lire aussi :

16/04/2018 – Le Burkina Faso se dote d’un portail de déclaration et de paiement des impôts et taxes sur Internet

08/03/2017 – Le Burkina Faso a reçu 20 millions $ de la Banque Mondiale pour numériser son administration

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

le groupe monégasque Mercure International projette un hypermarché et un hôtel à Yaoundé

Read Next

Pour faciliter les transferts internationaux, la Beac injecte 3 millions d’euros, dans les banques chaque semaine

%d bloggers like this: