MTN se relance dans le Mobile Money en janvier 2020

(Agence Ecofin) – L’opérateur de téléphonie mobile MTN Afrique du Sud annonce la réintroduction de sa solution Mobile Money sur le marché local au cours du mois de janvier 2020. Le service baptisé MoMo fonctionnera sur le système Ericsson Converged Wallet.

Dans sa phase initiale, il sera disponible pour les clients de MTN et leur permettra d’envoyer et de recevoir de l’argent, d’acheter des services prépayés comme l’électricité et de payer des marchandises à des points de vente sélectionnés.

Godfrey Motsa, le président-directeur général de MTN Afrique du Sud, a expliqué que « l’introduction de ce service d’argent mobile est une étape cruciale dans la stratégie de MTN, et représente la participation de MTN à la prochaine phase de convergence croissante que nous voyons entre les services financiers et la technologie mobile ».

Selon Felix Kamenga, le directeur général des services financiers mobiles de MTN Afrique du Sud, la relance du service Mobile Money viendra répondre aux besoins des consommateurs dans un marché où environ 11 millions de Sud-Africains ne sont pas bancarisés, tandis que près de 50 % de la population adulte reste mal desservie.

MTN Afrique du Sud relance son Mobile Money après son interruption il y a trois ans pour défaut de viabilité commerciale. Après trois ans d’activité, la filiale sud-africaine n’avait pas réussi à franchir la barre des 500 000 abonnés et à enregistrer le même succès que les autres filiales du groupe.

En mars 2018, alors que la société télécoms mûrissait le projet de relance du Mobile Money, Rob Shuter, le président-directeur général de MTN Group, avait souligné que ce retour sur le marché ne se ferait pas à travers un simple service d’envoi et de réception d’argent mais avec des produits financiers tels que des micro-crédits, l’épargne ou encore l’assurance.

Lire aussi :

16/03/2018 – Afrique du Sud: MTN songe à un retour sur le segment des services financiers sur mobile

06/09/2016 – Afrique du Sud : MTN suspend l’enregistrement de nouveaux abonnés sur son service Mobile Money

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Après 55 années passées dans l’actionnariat de la banque ougandaise DFCU, le britannique CDC Group cède la totalité de ses parts

Read Next

BPMG s’engage en faveur de la lutte contre l’insalubrité dans la commune de Matam

%d bloggers like this: