plus de 692,1 millions $ ont été investis en 2019 par MTN pour améliorer la qualité et la capacité du réseau

(Agence Ecofin) – L’opérateur de téléphonie mobile MTN South Africa a dévoilé qu’un investissement de plus de 10 milliards de rands (692,14 millions USD) a déjà été injecté au cours de cette année dans l’amélioration de la qualité et de la capacité de son réseau télécom. La société a laissé entendre que ce montant pourrait encore grimper au regard de ses intentions de renforcer encore la qualité et les capacités du réseau dans les zones à forte densité de population.

Jacqui O’Sullivan, le directeur des affaires générales de MTN SA, a expliqué  que « cet exercice de mise à niveau du réseau vise à enrichir l’expérience des clients qui voyageront sur toute la longueur et la largeur de ce beau pays, que ce soit en vacances ou en visite à des proches ». En clair, gérer efficacement l’important trafic voix et data généré par les consommateurs au cours des deux dernières semaines du mois de décembre.

Les secteurs qui ont été identifiés pour bénéficier de l’optimisation du réseau sont les routes principales, notamment la N1 qui relie Le Cap et le Limpopo, la N3 qui relie Gauteng et Durban, la N12 qui relie Johannesburg et la Garden Route, la N2 qui relie Le Cap et Durban, la N4 qui relie Pretoria et le Mozambique et la N7 qui est la route entre le Cap et la Namibie.

L’optimisation du réseau entraînera également le déploiement de nouvelles stations de base et des mises à niveau technologiques sur certaines stations 3G et LTE, même dans les zones les plus reculées, a déclaré Giovanni Chiarelli, le directeur de la technologie et de l’information de MTN SA.

Lire aussi :

02/12/2019 – Afrique du Sud : Vodacom et MTN menacés de sanctions s’ils ne baissent pas leurs tarifs data du mobile dans les deux mois

18/11/2019 – Afrique du Sud : MTN étend son accord d’itinérance avec Cell C à l’ensemble du pays

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Le fabricant d’emballages sud-africain Nampak cède son unité londonienne Nampak Plastics Europe, en raison de quelques difficultés

Read Next

Le nigérian Afex Commodities veut renforcer les transactions de matières premières agricoles grâce à l’appui de Consonance Investment Managers

%d bloggers like this: