le gouvernement annonce la création d’un Fonds de garantie des petites et moyennes entreprises

(Agence Ecofin) – Le gouvernement ivoirien a annoncé la création du Fonds de garantie des petites et moyennes entreprises en vue de faciliter l’accès des PME au financement bancaire. C’est ce qu’a fait ressortir le communiqué du Conseil des ministres, tenu le mercredi 8 janvier 2020.

Selon les autorités ivoiriennes, la création de ce fonds a pour objectif de garantir les crédits consentis par les établissements bancaires aux PME nationales dont le capital est détenu à concurrence de plus de 50% par des Ivoiriens. Il est également conçu afin d’accorder une garantie aux engagements par signature pris par les établissements bancaires en faveur des PME ivoiriennes.

Notons que la création de cette structure intervient après la dissolution du Nouveau Fonds de garantie des crédits aux entreprises ivoiriennes. (NFGCEI).

André Chadrak

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

CTM se rapproche d’Angola Cables pour explorer des opportunités d’affaires numériques en Afrique lusophone

Read Next

Selon Huawei, l’Algérie a besoin de plus de 150 000 talents dans le secteur TIC à l’horizon 2025

%d bloggers like this: