les Etats sommés de respecter l’harmonisation fiscale définie pour les opérateurs télécoms

(Agence Ecofin) – Le ministre des Communications et de l’Economie numérique, Isa Pantami (photo), a sommé tous les Etats à respecter les tarifs définis par le Conseil économique national (NEC), en ce qui concerne le droit de passage à payer par les opérateurs télécoms pour déployer la fibre optique à travers le territoire national.

L’intervention du ministre fait suite à la décision prise unilatéralement par certains Etats d’augmenter les tarifs de 145 nairas (0,40 dollar) par mètre à 3 000 nairas (8,20 dollars) ou 6 000 nairas (16,5 dollars) par mètre.

Selon le ministre, en 2013, « la NEC a mis en place un comité composé de gouverneurs et de ministres des Etats pour examiner les questions de multiples impositions dans le secteur des télécommunications au Nigeria et son impact. Le comité, après des consultations approfondies de grande envergure, a résolu d’harmoniser les taxes applicables aux activités liées à la large bande et de rationaliser les processus de gestion fiscale dans toute la Fédération ».

Pour Isa Pantami, cette augmentation des coûts est injuste et contre-productive, et si elle n’est pas abandonnée, elle est de nature à saper le développement socio-économique du Nigeria, en particulier les efforts visant à approfondir la pénétration du haut débit dans le pays. De plus, cette situation entraînerait également une augmentation des coûts d’exploitation des opérateurs de télécommunications qui provoquerait un coût plus élevé des services de télécommunications pour les consommateurs, redoute le ministre.

Lire aussi:

20/11/2018 – Nigeria : le réseau télécoms menacé d’interruption dans neuf Etats

09/04/2018 – Nigeria: les opérateurs télécoms présentent au gouvernement les obstacles qui entravent leurs efforts à fournir un service de qualité

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Olivier Malâtre prend les rênes de l’assureur Allianz

Read Next

Société Générale et Yamed Capital créent une joint-venture spécialisée dans la gestion d’actifs immobiliers

%d bloggers like this: