Durant les 3 premiers trimestres de 2019, Airtel Nigeria a porté les revenus du groupe indien en Afrique

(Agence Ecofin) – Airtel Africa, la branche africaine du groupe télécoms indien Bharti Airtel a publié son résultat financier pour les neuf premiers mois de l’année 2019. Il se stabilise à 2,52 milliards de dollars, en croissance de 9,9% à taux de change constant comparé à l’année 2018. La filiale du Nigeria, à elle seule, porte le revenu de la division africaine. Elle a généré un revenu de 995 millions de dollars, soit 39,45% du résultat financier total du groupe télécoms.

Selon Raghunath Mandava, le président-directeur général d’Airtel Africa, « le Nigeria est en tête de notre croissance avec une croissance des revenus de la voix à deux chiffres et plus de 70% de croissance de la data en raison de notre avance dans les déploiements 4G et des énormes capacités data que nous créons ». Le revenu du segment data d’Airtel Nigeria a en effet bondi de 179 millions de dollars en 2018 à 315 millions de dollars en 2019. Il représente près de 1/5 du revenu de la filiale et pèse désormais plus d’un tiers.

Pour l’année 2020, le résultat financier d’Airtel Nigeria pourrait être davantage en croissance au regard des investissements stratégiques effectués par la société. En novembre 2019, elle a signé un accord avec Intercellular Nigeria Limited pour l’acquisition d’un spectre de fréquence de 10 MHz dans la bande des 900 MHz pour étendre et renforcer son réseau 4G sur l’ensemble du pays.

La bonne santé financière d’Airtel Africa est aussi due aux bonnes performances du marché d’Afrique de l’Est qui a pesé pour 35,33% dans le revenu de la division africaine. Soit 891 millions de dollars, en croissance de 12% comparé à 2018. Les performances des filiales du « reste de l’Afrique », dans lesquelles sont entre autres comptés le Gabon, la RD Congo ou les Seychelles, sont par contre en recul de 1,9%. Ils sont passés de 677 millions de dollars à 644 millions de dollars.

Raghunath Mandava qui considère qu’Airtel Africa opère « sur des marchés dynamiques et sous-pénétrés, avec de bonnes opportunités de croissance continue », se dit confiant quant à la stratégie adoptée par la société pour saisir les opportunités sur l’ensemble de ces marchés.

Lire aussi:

27/01/2020 – Vodafone et Bharti Airtel s’engagent auprès de Félix Tshisekedi à accentuer leurs investissements en RDC

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Le marocain Zalar Holding sollicite auprès de la BEI un prêt de 27,6 millions $ pour renforcer son activité avicole

Read Next

A fin juin 2019, l’encours des ressources empruntées par la Mauritius Commercial Bank a atteint 1,5 milliard $

%d bloggers like this: