Le sud-africain Capitec Bank ne distribuera pas de dividendes pour son exercice 2019/2020

(Agence Ecofin) – Capitec Bank Holdings, une importante institution financière basée en Afrique du Sud, a prévu de ne pas distribuer de dividendes finaux pour son exercice annuel s’achevant fin février 2020. « Après de longues délibérations, le conseil d’administration a décidé de soutenir les orientations de la Banque centrale et s’est prononcé contre la distribution d’un dividende ordinaire final », a déclaré le groupe bancaire qui normalement reverse 40% de son bénéfice aux actionnaires.

Bien plus que de vouloir se conformer aux prescriptions de la Banque centrale sud-africaine, les dirigeants de Capitec Bank ont simplement estimé qu’il fallait par prudence préserver les ressources pour réponde de façon plus flexible aux types de conséquences que pourrait générer la pandémie actuelle de covid-19. En rand, les performances du groupe s’affichent toutes en hausse.

Capitec Bank a annoncé une augmentation de 19% de son bénéfice net au cours du récent exercice. Son bénéfice par action (la principale mesure de rentabilité en Afrique du Sud) était de 54,3 rands (3,02 $) contre 45,6 rands, un an plus tôt.

Dans le détail, la Banque subit une certaine pression. Ses dirigeants ont dans une communication financière récente prédit une hausse de bénéfice net située dans la fourchette de +18% et +21%. La performance annoncée est en dessous des prévisions.

Le groupe compte aussi de nombreux actionnaires non sud-africains qui dans leurs portefeuilles d’investissement, perçoivent sa performance en dollar. Or vu sous cet angle, les revenus de Capitec Bank ont affiché une croissance de 14,4%. C’est la plus mauvaise performance de cet indicateur depuis trois ans, après +17,2% fin février 2018 et +16,4% pour la même période en 2019.

Enfin, le groupe financier a terminé l’exercice 2019/2020 avec une trésorerie supplémentaire de 13 milliards de rands, largement au-dessus des 4 milliards de rands de l’exercice précédent. Cette performance a été soutenue par une hausse des revenus des activités ordinaires, mais aussi et surtout parce que contrairement à l’exercice 2019, Capitec Bank n’a immobilisé aucune de ses ressources financières dans des dépôts à terme contre un placement de 10 milliards de rands précédemment.

Idriss Linge

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Exclusive: Saudi Aramco in talks with banks to borrow about $10 billion

Read Next

BEAT FIRST. ASK QUESTIONS LATER!

%d bloggers like this: