Intelsat s’est placé en situation de faillite comme OneWeb pour mieux aborder le futur

(Agence Ecofin) – Le fournisseur de services télécoms par satellite, Intelsat, s’est placé en situation de faillite. La société l’a annoncé dans la soirée du 13 mai 2020. Elle a adopté la même stratégie que la société OneWeb, en se plaçant sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Mais contrairement à OneWeb qui cherche un repreneur pour ses activités, Intelsat ne compte pas abandonner le marché.

La stratégie adoptée par Intelsat intervient après que la société a raté, le 15 avril dernier, une échéance de remboursement de sa dette estimée à 14,7 milliards de dollars, selon le journal Les Echos. Le groupe télécoms luxembourgeois avait trente jours pour honorer sa signature.

En se plaçant sous faillite, il veut ainsi s’acheter suffisamment de temps pour assainir son bilan financier et solidifier ses capacités d’investissement pour le futur. Intelsat compte à cet effet vendre certaines de ses fréquences américaines pour plusieurs milliards de dollars. Intelsat compte gagner près de 5 milliards de dollars de la vente de la bande C dont les opérateurs télécoms ont besoin pour déployer la 5G.

Selon Stephen Spengler, le président-directeur général d’Intelsat, le succès a été au rendez-vous pour l’entreprise ces dernières années malgré un endettement considérable. Mais « il est maintenant temps de changer cela. Nous avons l’intention d’aller de l’avant avec la compensation accélérée du spectre en bande C aux États-Unis et de parvenir à une solution globale qui se traduirait par un bilan plus solide. Cela nous positionnera pour investir et poursuivre nos objectifs de croissance stratégique, tirer parti de nos forces et répondre aux besoins critiques de nos clients avec des ressources supplémentaires », a-t-il ajouté.

Lire aussi:

30/03/2020 – OneWeb, le fournisseur de connectivité Internet par satellite, déclare faillite

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

China asks United States to stop ‘unreasonable suppression’ of Huawei By Reuters

Read Next

why astronomy matters in times of crisis

%d bloggers like this: