les opérateurs télécoms augmentent à nouveau leurs prix au grand mécontentement des abonnés

(Agence Ecofin) – Les opérateurs de télécommunications Econet Wireless et NetOne ont procédé à un nouvel ajustement à la hausse de leurs tarifs télécoms afin de les aligner avec le coût actuel de l’environnement des affaires. Les segments visés sont la messagerie et la data. Les deux sociétés télécoms indiquent toutefois que cette hausse tarifaire reste dans la limite de celle déjà approuvée par l’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe (Potraz).

Depuis mars 2019, la monnaie locale a considérablement perdu de sa valeur sur les marchés formel et parallèle. En mars, le taux d’inflation d’un mois à l’autre était de 26,59%, en hausse de 13,07 points par rapport au taux de février qui était de 13,52%. L’inflation en glissement annuel a atteint 676,39%, son plus haut niveau en 10 ans selon le journal The Herald.

Cette situation qui entraîne une dépréciation de la monnaie locale exerce actuellement une pression sur les entreprises qui dépendent des importations pour la production de biens, ainsi que pour la fourniture de services. Si les opérateurs télécoms cherchent à protéger leurs intérêts, l’opposition quant à elle estime que ce nouveau réajustement est de nature à compliquer davantage les conditions de vie des populations.

Pour Fadzayi Mahere, la secrétaire à l’éducation de l’Alliance pour le changement démocratique (MDC), « l’augmentation du coût des données est catastrophique pour l’accès à l’éducation. La fracture numérique signifie que les pauvres ont peu ou pas d’accès à l’apprentissage en ligne. Les cours en ligne sont trop chers pour beaucoup de ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts alors que les revenus sont en baisse avec le confinement ».

Elle a souligné que la hausse des prix des données ne ferait que nuire au système éducatif du pays et accentuerait davantage le fossé entre les pauvres et les riches.

Lire aussi:

13/03/2020 – Zimbabwe : la Potraz augmente les tarifs des services télécoms pour la troisième fois consécutive

31/10/2019 – Zimbabwe : le régulateur a encore procédé à une augmentation des tarifs télécoms

03/04/2017 – Zimbabwe : le gouvernement initie une étude pour déterminer un coût d’accès à Internet acceptable

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

U.S. companies got emergency government loans despite having months of cash By Reuters

Read Next

Vantage Capital se retire de l’actionnariat de Vumatel, un fournisseur de réseaux de fibre optique en Afrique du Sud

%d bloggers like this: