L’Ethiopie poursuit ses plans de libéralisation du secteur des télécoms malgré la covid-19

(Agence Ecofin) – L’Autorité éthiopienne des communications (ECA) a invité les opérateurs de télécommunications à soumettre des offres pour obtenir des licences dans le pays. L’Etat veut délivrer deux nouvelles licences télécoms dans le cadre des efforts pour garantir des communications fiables et accessibles à tous ses citoyens.

Cette information intervient alors que le gouvernement a déjà annoncé depuis juin 2019 sa volonté de privatiser le secteur des télécoms afin de le rendre concurrentiel et d’attirer des capitaux étrangers. En dehors de la délivrance des deux licences, il est prévu l’ouverture du capital de l’opérateur historique Ethio Telecom.

« Le processus de libéralisation du secteur se poursuit dans le contexte de la crise covid-19, ce qui montre la forte volonté du gouvernement de lutter contre la pandémie tout en gardant la trace des réformes économiques en cours », a déclaré le régulateur, la semaine dernière.

Si la date limite de la soumission des offres et la date de l’attribution des permis ne sont pas connues, notons que plusieurs opérateurs de télécoms internationaux ont déjà manifesté leurs intérêts. On retrouve notamment le kényan Safaricom, la société française Orange, le sud-africain MTN et le zimbabwéen Econet Global.

Lire aussi :

28/04/2020 – Éthiopie: le régulateur télécoms consulte les opérateurs sur les nouvelles directives relatives aux licences télécoms

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Bank of Canada says it can deliver more monetary stimulus if needed By Reuters

Read Next

We need more flexible tools for evaluating gene-edited food

%d bloggers like this: