l’opérateur MTC dénonce l’attribution d’une licence complète de service télécoms à la ville de Windhoek

(Agence Ecofin) – Mobile Telecommunications Company (MTC), opérateur de téléphonie mobile, dénonce la décision prise par l’Autorité de régulation des communications de Namibie d’octroyer à la ville de Windhoek une licence de service de télécommunications. Selon Tim Ekandjo, le directeur du capital humain et des affaires d’entreprise de MTC, cette décision du régulateur télécoms est anticoncurrentielle et contraire aux lois sur les communications et la concurrence.

La licence télécoms de la ville de Windhoek lui permettra de construire et d’exploiter un réseau de services de télécommunications, de fournir un service télécoms similaire à d’autres fournisseurs de services de télécommunications, rapporte le site web economist.com.na.

Pour la fourniture de services de télécommunications à Windhoek, un titulaire de licence devra obligatoirement obtenir l’approbation de la ville pour définir des équipements de télécommunication sur son territoire de compétence. D’après Tim Ekandjo, cette situation est à l’avantage de Windhoek qui pourrait ralentir les approbations des autres fournisseurs à son propre avantage.

MTC n’exclut pas de faire valoir ses droits devant la justice. La société accuse le régulateur d’avoir bafoué les éléments d’une action administrative équitable en ne respectant pas la procédure d’attribution de licence. « Si une procédure régulière avait été suivie, nous aurions eu l’opportunité de formuler des objections et/ou de faire des commentaires, mais cette procédure n’a pas été suivie par l’Autorité de régulation des communications de Namibie, ce que nous trouvons très étrange », a indiqué Tim Ekandjo.

Lire aussi:

30/04/2020 – Namibie : la municipalité de Windhoek veut confier à Huawei la construction du réseau 5G de la capitale

13/11/2018 – Namibie: la ville de Windhoek veut se doter d’un Wi-fi public

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

EU sets out guidelines for tourism resumption, cross-border travel By Reuters

Read Next

Not all twins are identical and that’s been an evolutionary puzzle, until now

%d bloggers like this: