Naspers investit 100 millions de rands dans l’agritech

(Agence Ecofin) – Naspers signale avoir investi 100 millions de rands dans l’entreprise Agritech Business Aerobotics, par le biais de son dispositif de financement de start-up, la Naspers Foundry. Aerobotics fournit des outils innovants au secteur agricole dans la gestion des cultures.

La société utilise l’intelligence artificielle, des drones et des logiciels pour aider les agriculteurs à mieux maîtriser la santé des végétaux et à prévoir les rendements des champs.

Fondée par James Paterson et Benji Meltzer en 2014, Aerobotics a fait progresser sa technologie afin d’organiser le comptage des fruits tout en fournissant des données sur leur taille et couleur.

« Les agriculteurs utilisent les données pour gérer plus efficacement leurs exploitations, leurs arbres et leurs fruits. Aerobotics fournit ces informations grâce à sa plateforme propriétaire Aeroview et à l’application mobile Aeroview InField », a souligné Naspers.

James Paterson, directeur général d’Aerobotics, a indiqué : « Notre voyage ne fait que commencer, mais déjà Aerobotics a démontré sa capacité à collecter et à analyser, sur les arbres et les fruits, des données qui sont essentielles pour l’industrie agricole ».

Phuthi Mahanyele-Dabengwa, directeur général de Naspers en Afrique du Sud, a noté qu’Aerobotics apporte une contribution positive à la sécurité alimentaire en Afrique du Sud, qui a été mise en évidence avec la pandémie de Covid-19.

« Cette jeune équipe, entièrement sud-africaine, a produit une solution technologique de classe mondiale en Afrique du Sud et a également réussi à pénétrer le marché américain où elle prend de l’ampleur ».

Sèna D. B. de Sodji

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

central bank to intervene to protect Lebanese pound By Reuters

Read Next

Plane cabins are havens for germs. Here’s how they can clean up their act

%d bloggers like this: