Vodacom signe avec Loon pour étendre la couverture de ses services télécoms aux zones rurales du Mozambique

(Agence Ecofin) – L’opérateur de téléphonie mobile Vodacom Mozambique annonce, ce 13 mai 2020, la signature d’un accord avec la société américaine Loon pour utiliser ses ballons Internet afin d’étendre la couverture des services télécoms en zones rurales. La solution de Loon fournira un service 4G qui prend en charge les données, la voix, les SMS et l’USSD, ce qui permettra également des services financiers mobiles.

Vodacom compte s’appuyer sur la technologie de Loon pour accroître particulièrement sa présence dans les provinces de Cabo Delgado et Niassa, qui se sont avérées difficiles à couvrir par le passé en raison des vastes zones géographiques et de la faible densité de population qui représentent un défi sur le plan le plan logistique.

Les deux partenaires annoncent, pour les prochains mois, l’installation de l’infrastructure terrestre qui servira de point de connexion physique pour les ballons Internet de Loon au réseau central de Vodacom. Loon prévoit aussi d’initier le vol de ses ballons au-dessus du Mozambique pour s’enquérir des modèles de vent stratosphérique adéquat pour les ballons. Des tests d’intégration réseau sont prévus afin de s’assurer que la solution fonctionne comme prévu.

La signature de l’accord de collaboration entre Loon et Vodacom intervient après l’obtention des autorisations réglementaires de  l’Autorité de régulation des communications du Mozambique (ARECOM) et de l’Institut de l’aviation civile du Mozambique (IACM). Les deux entreprises prévoient de lancer la fourniture des services télécoms aux utilisateurs dans les prochains mois.

Lire aussi:

23/03/2020 – Kenya : Loon LCC peut lancer ses ballons Internet, le président Uhuru Kenyatta l’a annoncé

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Nine U.S. states sue EPA for easing environmental enforcement amid pandemic By Reuters

Read Next

even in a pandemic, mixed emotions are more common than negative ones

%d bloggers like this: