dans les 9 prochains mois, 45 villages accéderont au réseau télécoms de TTCL

(Agence Ecofin) – En Tanzanie, le Fonds d’accès universel aux services de communications (UCSAF) et l’opérateur TTCL ont signé un accord pour la couverture télécoms de 45 villages (520 000 Tanzaniens) dans les neuf prochains mois. Les deux entités veulent désenclaver les zones rurales et y attirer les investisseurs.

Le 8 juin 2020, le Fonds d’accès universel aux services de communications (UCSAF) et la Tanzania Telecommunication Company Limited (TTCL) ont signé un accord de service. Il porte sur la couverture de 45 villages par le réseau télécoms au cours des neuf prochains mois. Selon les estimations des deux partenaires, c’est près de 520 000 personnes qui pourront bientôt accéder à divers services télécoms. Le projet devrait coûter 5,1 milliards de shillings (2,2millions USD) apportés par les deux institutions publiques.

Le contrat signé par l’UCSAF et TTCL rentre dans le cadre de la mise en œuvre la 5e phase du projet de fourniture des services de communication aux zones rurales marginalisées. Le gouvernement tanzanien estime que l’introduction des services télécoms dans les zones rurales est un catalyseur de développement économique et social.

Présent à la cérémonie de signature de l’accord, le ministre tanzanien des Travaux publics, des Transports et des Communications, Isack Kamwelwe, a soutenu qu’en Tanzanie le moment est opportun pour utiliser stratégiquement les TIC afin de faciliter des changements positifs dans la vie des gens indépendamment des défis géographiques.

Justina Mashiba (photo), la présidente-directrice générale de l’UCSAF, a indiqué que le Fonds veillerait « à ce que la communication atteigne tous les lieux, étant donné que le pays s’oriente vers une économie industrielle ». Elle a ajouté que les services télécoms contribueraient à attirer davantage d’investisseurs vers les zones rurales.

Lire aussi:

07/01/2019 – Tanzanie: Halotel a l’ambition d’intégrer plus de 328 nouveaux villages au réseau télécoms en 2019

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Dallas Fed chief Kaplan By Reuters

Read Next

Who owns the bones? Human fossils shouldn’t just belong to whoever digs them up

%d bloggers like this: