L’Egypte veut atteindre une vitesse moyenne d’Internet de 20 Mbps d’ici fin 2020

(Agence Ecofin) – Les Egyptiens devraient jouir d’une vitesse moyenne d’Internet de 20 Mbps d’ici la fin 2020. C’est en tout cas l’ambition du gouvernement qui a décidé d’investir davantage dans une connectivité de qualité. 1,6 milliard $ a déjà été dépensé pour atteindre les 15,5 Mbps actuels.

Le ministre égyptien des Communications et des Technologies de l’information, Amr Talaat, a déclaré le 16 juin 2020 que le gouvernement veut faire grimper la vitesse moyenne d’Internet à 20 Mbps d’ici la fin de l’année 2020. Il a indiqué que cette ambition cadre avec le projet de fournir efficacement aux populations de nombreux services publics via Internet.

En 2018, la vitesse moyenne d’Internet en Egypte était de 5,7 Mbps. En 2019, elle est passée à 15,5 Mbps. Amr Talaat a affirmé que l’objectif est de 40 Mbps en 2021. Un but qu’il estime réalisable puisqu’en mars 2020 le pays a pu atteindre un pic de vitesse Internet de 30,9 Mbps.

Pour fournir aux consommateurs la vitesse Internet actuelle, le ministre des Télécoms a révélé que le gouvernement a déjà dépensé près de 1,6 milliard de dollars. Cette somme a aussi servi à étendre la couverture Internet dans le pays. Il a ajouté que près de 400 millions de dollars devraient encore être investis pour connecter 2 millions de foyers à l’Internet à haut débit.

La crise sanitaire induite par le coronavirus a démontré à l’Egypte l’importance d’une connectivité de qualité à travers le pays. Elle a mis en exergue sa nécessité pour une continuité de fonctionnement efficace, même à distance, de l’Etat et de la société. L’accélération de la transformation numérique devient indispensable.

Lire aussi:

17/06/2020 – Egypte : les parcs technologiques de Minya, Menoufiya, Mansoura, Sohag, Qena et Aswan seront achevés cette année

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Economic Calendar – Top 5 Things to Watch This Week By Investing.com

Read Next

fossils offer fresh insights into the past

%d bloggers like this: