les parcs technologiques de Minya, Menoufiya, Mansoura, Sohag, Qena et Aswan seront achevés cette année

(Agence Ecofin) – D’ici la fin 2020, le paysage numérique égyptien s’enrichira de six nouveaux parcs technologiques, selon le ministre des Télécoms Amr Talaat. Basés à Minya, Menoufiya, Mansoura, Sohag, Qena et Aswan, ils serviront à développer l’innovation et l’entrepreneuriat TIC.

Le ministre égyptien des Communications et des Technologies de l’information, Amr Talaat (photo), a déclaré que son département est sur le point d’achever les six parcs technologiques basés dans les villes de Minya, Menoufiya, Mansoura, Sohag, Qena et Assouan. Le patron du secteur des télécoms s’est exprimé sur le sujet le 16 juin 2020 lors d’un webinaire organisé au Caire par la Chambre de commerce américaine en Egypte (AmCham), sous le thème « Egypte numérique : libérer le pouvoir ».

Selon le ministre, les parcs technologiques seront ouverts après la fin de la pandémie de coronavirus. Il a déclaré que ces infrastructures soutiendront l’entrepreneuriat technologique et la créativité en Egypte. Ils abriteront des établissements de formation, des systèmes intégrés et des laboratoires de conception de matériel, des incubateurs de start-up, des espaces de travail et des salles de formation pour l’intelligence artificielle (IA), la science des données et la cybersécurité.

D’après Amr Talaat, la Covid-19 a mis en évidence la nécessité et l’importance de s’appuyer sur le secteur des technologies de l’information (TI) dans le futur. Il a expliqué que le gouvernement égyptien qui a bien retenu la leçon est engagé à accélérer la transformation numérique profonde du pays au niveau des services publics, la formation et l’entrepreneuriat.

Lire aussi:

13/09/2019 – Egypte : le ministre des Télécommunications annonce 7 nouveaux parcs technologiques dans les universités

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Bank of England set to rebuild stimulus war-chest By Reuters

Read Next

Huge locust swarms are threatening food security, but drones could help stop them

%d bloggers like this: