L’offre de rachat du sud-africain Sun International par le chilien Nueva Inversiones rencontre des oppositions

(Agence Ecofin) – L’offre émise par la firme chilienne Nueva Inversiones portant sur le rachat de 50,1 % de parts du groupe de loisirs sud-africain Sun International ne reçoit pas les faveurs de la direction de Sun et de celle de Value Capital Partners, un de ses actionnaires.

Nueva Inversiones Pacífico Sur, une société d’investissement chilienne qui dispose d’actifs dans le secteur des jeux et casinos a émis une offre portant sur l’acquisition de 50,1 % de parts dans le capital du sud-africain Sun International qui exploite et gère des complexes hôteliers, des structures de jeu et de divertissement.

Nueva propose d’offrir 22 rands pour une action de Sun, soit 1,5 milliard de rands (86 millions $) pour les 50,1 % de parts qu’elle souhaite acquérir. La proposition de la firme appartenant aux frères Claudio et Humberto Fischer comprend également l’octroi d’un prêt pouvant atteindre 1,2 milliard de rands qui permettra au groupe de loisirs coté sur la Bourse de Johannesburg de relancer ses activités après la fermeture fin mars de certains de ces établissements sud-africains en raison de la covid-19.

L’offre de Nueva Inversiones survient alors que Sun International envisage de lever des fonds pour améliorer sa liquidité et renforcer son bilan. Le groupe qui possède des hôtels et centres de divertissement dans huit pays en Afrique et en Amérique latine a indiqué, selon des propos rapportés par Bloomberg que la proposition de rachat du chilien ne représentait pas une offre formelle et qu’en plus, elle avait peu de chance d’aboutir.

Sun International a signifié la nécessité de résoudre au préalable un différend qui l’oppose avec son partenaire chilien Nueva.

Value Capital Partners, une firme d’investissement sud-africaine, actionnaire avec 20% de parts détenues au sein de Sun International a indiqué que cette proposition de rachat n’est pas dans l’intérêt des actionnaires dans la mesure où elle ne prend pas suffisamment en compte la valeur du groupe de divertissement.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Oil pricing agencies Platts, Argus launch new U.S. crude benchmarks By Reuters

Read Next

A selective retreat from trade with China makes sense for the United States

%d bloggers like this: