Stéphane Richard, PDG d’Orange, voit en Afrique des opportunités de rebondir après la crise

(Agence Ecofin) – Le français Orange va investir davantage en Afrique. Son PDG y voit beaucoup d’opportunités se créer dans le sillage de la crise de Covid-19. L’Afrique du Sud et le Nigeria figurent parmi les pays visés dans plusieurs segments dont les télécoms, la cybersécurité et les nouveaux métiers numériques.

Le patron du groupe télécoms français Orange, Stéphane Richard (photo), a indiqué que l’entreprise envisage de saisir les opportunités qui naîtront de l’après-crise sanitaire mondiale en investissant davantage en Afrique.

Dans un entretien accordé au journal Les Echos le 15 juin 2020, il a déclaré en effet que « cela pourrait faire sens pour Orange d’avoir une assise géographique africaine plus importante qu’aujourd’hui et d’être présent dans les grandes économies africaines que sont le Nigeria et l’Afrique du Sud ».

Pour Stéphane Richard, « ces dernières années, Orange a surtout fait de la croissance organique. Nous devons être plus offensifs. Une crise crée des problèmes, mais provoque aussi des opportunités. Orange doit se mettre dans l’état d’esprit de les saisir ». Selon lui, ces opportunités sont nombreuses, notamment dans « les télécoms à l’international […] la cybersécurité, la transformation digitale des entreprises » ou même « de nouveaux métiers comme la santé, dans lesquels nous pourrions plus nous développer ».

« Orange Business Services a déjà développé un pôle santé. La crise a montré l’importance de la médecine à distance, un domaine promis à un développement rapide. Nous sommes prêts à étudier toutes les opportunités, que ce soient des rapprochements avec des acteurs de la santé ou des partenariats », a-t-il indiqué.

Lire aussi:

13/12/2019 – Orange fait de la connectivité, des services IT et des services financiers les axes de sa stratégie africaine à l’horizon 2025

20/11/2019 – Le groupe Orange envisage une introduction en bourse de sa branche Moyen-Orient et Afrique

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

JPMorgan to bring back more traders to office next week: source By Reuters

Read Next

Almost 90% of astronauts have been men. But the future of space may be female

%d bloggers like this: