l’ANSI et le CERT signent deux conventions de coopération dans la cybersécurité

(Agence Ecofin) – Le 8 juillet en Tunisie, l’Agence nationale de la sécurité informatique et le Centre d’études et de recherche des télécommunications ont signé 2 conventions de coopération. L’objectif est de renforcer la sécurité au niveau des équipements terminaux de télécommunications.

Dans le cadre de la Stratégie nationale de cybersécurité, l’Agence nationale de la sécurité informatique (ANSI) et le Centre d’études et de recherche des télécommunications (CERT) de Tunisie ont signé deux conventions de coopération le 8 juillet 2020.

La première convention porte sur « les modalités d’élargissement de la procédure d’homologation et de contrôle technique systématique à l’importation des équipements terminaux de télécommunication ». La seconde convention concerne « les aspects de la sécurité de la plateforme nationale “CEIR-N”, dédiée à la lutte contre la contrefaçon, la contrebande et le vol des équipements terminaux de téléphonie mobile, actuellement en phase finale de déploiement ».

La Stratégie nationale de cybersécurité a pour objectif la prévention des cybermenaces, le soutien de la confiance numérique, la gestion du cyberespace national et la transformation de la Tunisie en pionnier dans le domaine numérique et la coopération internationale. La stratégie qui a été implémentée cette année court jusqu’en 2025 et couvre le cyberespace national, qui comprend tous les services, les données, les réseaux, les plateformes, les systèmes d’information et les infrastructures numériques vitales liés aux services de l’Etat.

Lire aussi:

27/05/2020 – En Afrique, l’Algérie, le Nigeria et la Tunisie trustent la tête des cyberattaques sur mobile au 1er trimestre 2020

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

UK plans to create ‘freeports,’ cut taxes: Sunday Telegraph By Reuters

Read Next

L’Union Européenne et Investisseurs & Partenaires lancent I&P Accélération au Sahel, financé à hauteur de 15,5 millions €

%d bloggers like this: