le réseau 5G de Telma suspendu et ses équipements mis sous scellés

(Agence Ecofin) – Le régulateur télécoms malgache a bloqué le réseau 5G ouvert au grand public, le 1er juillet 2020, par l’opérateur Telma. L’ARTEC annonce avoir scellé tous les équipements en rapport avec la technologie, ce que Telma conteste. Il est reproché à la société télécoms d’avoir outrepassé le cadre de l’expérimentation qui lui était accordé.

L’Autorité de régulation des technologies de communication (ARTEC) de Madagascar a ordonné la suspension du réseau 5G de l’opérateur télécoms Telma et la mise sous scellés des équipements techniques qui portent cette technologie mobile. La décision du régulateur télécoms est intervenue la semaine dernière. Elle découle de la violation par Telma de la réglementation.

Le  1er juillet 2020, l’opérateur de téléphonie mobile annonçait en grande pompe le lancement commercial de ses services 5G, en partenariat avec l’équipementier télécoms Ericsson. La société indiquait faire ainsi de Madagascar « le premier pays africain à bénéficier de la nouvelle génération de connectivité mobile ». Cependant, l’ARTEC a souligné qu’il n’a pas été accordé à Telma une autorisation de commercialiser des services 5G sur le marché malgache, mais plutôt une autorisation temporaire pour expérimenter la technologie pendant un mois.

L’ARTEC a précisé à cet effet dans un communiqué que « l’utilisation des services 5G reste encore dans une phase d’expérimentation à Madagascar comme dans nombre de pays membres de l’Union internationale des télécommunications ».

De plus, l’expérimentation permise à Telma devait se faire en indoor uniquement, c’est-à-dire à l’intérieur des bâtiments. Or, la société télécoms l’a finalement étendu à l’outdoor et sur plusieurs sites sans l’aval préalable du régulateur télécoms.

Dans la presse malgache, Telma a publié un vif démenti : « Telma dément le mauvais canular véhiculé au nom de l’ARTEC » titrent les journaux. L’opérateur estime que l’information est « totalement incorrecte et se réserve le droit d’attaquer l’ARTEC en justice pour cette communication irresponsable ».

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

United tells two regional airlines it will continue contract with just one: union letter By Reuters

Read Next

Science publishing has opened up during the coronavirus pandemic. It won’t be easy to keep it that way

%d bloggers like this: