SMART Capital, l’opérateur en charge du Startup Act, annonce de nombreuses mesures en faveur des innovateurs

(Agence Ecofin) – L’écosystème start-up de Tunisie devrait s’enrichir de nouvelles facilités qui stimuleront davantage l’environnement des affaires. Heithem Mehouachi le PDG de SMART Capital, l’opérateur en charge du Startup Act, l’a révélé sur son compte LinkedIn le 6 juillet. Un accent sera mis sur le financement.

Heithem Mehouachi (photo) le PDG de SMART Capital, l’opérateur en charge du Startup Act, a publié en début de semaine 7 initiatives en faveur des start-up, à concrétiser cette année. Sur son compte LinkedIn, on pouvait lire le 6 juillet 2020 qu’il est prévu un projet de loi pour encourager les entreprises à renforcer la coopération avec les chercheurs, les universités et les technopoles ; un programme de conversion à l’entrepreneuriat innovant pour cibler 1 000 docteurs.

Il est aussi prévu la création d’un fonds à hauteur de 240 millions de dinars, pour financer les projets d’innovation ; d’un mécanisme de financement à hauteur de 3 millions de dinars, pour le soutien des start-up labellisées et impactées par la Covid-19 ; d’un Fonds de garantie des start-up, ou mécanisme de garantie des participations dans les start-up, à hauteur de 10 millions de dinars ; d’un programme d’appui à l’écosystème des start-up à hauteur de 20 millions de dinars, pour financer les recherches et innovations des porteurs des projets ; d’un programme pilote de start-up d’Etat, à hauteur de 50 millions de dinars, et un laboratoire d’Innovation de l’Etat, à hauteur de 10 millions de dinars.

Heithem Mehouachi, qui a expliqué que le développement de l’écosystème start-up tunisien passe par le financement des innovateurs, a indiqué que 13 fonds d’investissements seront créés à cet effet. Constituée de six fonds d’amorçage, quatre fonds Seed/Early Stage et trois fonds en Late Stage, afin de couvrir l’intégralité de la chaîne de financement, ils formeront un Fonds de fonds dont la taille cible est de 200 millions d’euros. Il devrait être opérationnel au quatrième trimestre 2020.

En faisant le point sur l’état existant de l’écosystème entrepreneurial en Tunisie, Haythem Mehouachi a déclaré que le Startup Act adopté en 2018, a déjà permis la labellisation de 292 startup.

Lire aussi:

13/04/2018 – C’est quoi le « Start-up Act » initié par la Tunisie

19/04/2017 – Tunisie: le ministère des TIC peaufine la Start-up Act, une loi propice au développement des start-up innovantes

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Japan to slightly revise up economic view in July: government officials By Reuters

Read Next

Large-scale facial recognition is incompatible with a free society

%d bloggers like this: