IHS Holding prépare de nouveau la plus grosse IPO africaine aux Etats-Unis

(Agence Ecofin) – IHS Holding revient avec son projet d’introduction en bourse sur le marché financier américain, selon une information rapportée par son actionnaire de référence Wendel, la firme française de private equity. C’est la plus importante introduction boursière d’une société africaine aux Etats-Unis.

IHS Holding, le groupe d’infrastructures de télécommunications mobiles en Afrique, est revenu sur son projet d’introduction sur l’une des bourses des valeurs mobilières américaines, apprend-on d’un communiqué publié ce 18 août 2020 par Wendel. « On attend encore des précisions sur les dates, le nombre d’actions qui seront offertes et le prix de l’offre », a expliqué la firme française de private equity qui détient 21,3% du capital de l’entreprise.

On apprend aussi qu’on est loin de l’opération proprement dite, car il faudra encore que le processus soit validé par les instances de régulation compétentes aux Etats-Unis. En février 2020, Bloomberg a rapporté que les banques d’investissement Citigroup et JP Morgan Chase avaient été désignées comme arrangeurs de cette opération qui valorisait IHS Holding à près de 7 milliards $. Si ce niveau de transaction est atteint, ce sera la plus grosse IPO d’une société africaine sur un marché financier américain.

C’est depuis 2018 que le gestionnaire de tours de télécommunications souhaite réaliser son introduction en bourse sur un marché financier majeur. Un premier projet a été suspendu, car les conditions de marché n’étaient pas favorables.

Le principal marché de l’entreprise est le Nigeria où régnait une incertitude quant à l’issue de l’élection présidentielle à laquelle participait Muhammadu Buhari.

Rappelons qu’IHS compte dans son actionnariat des parties prenantes majeures comme le groupe sud-africain MTN et la banque d’affaires américaine Goldman Sachs.

Idriss Linge

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

The Wakashio disaster: Liability and Compensation

Read Next

Oil prices skid as concerns over U.S. demand recovery seep through market By Reuters

%d bloggers like this: