Le Nigeria planche sur un document de politique qui valorisera et protègera ses tech investisseurs

(Agence Ecofin) – Le Nigeria ne veut plus importer de solutions, services et produits technologiques s’il existe une expertise locale qui peut y répondre. Selon le ministre des Télécoms, le gouvernement qui veut valoriser et protéger les tech investisseurs locaux prépare actuellement un document de politique à cet effet.

Le gouvernement du Nigeria est en train d’élaborer un document de politique qui protègera les investisseurs technologiques locaux. Le ministre des Communications et de l’Economie numérique Isa Pantami (photo) l’a révélé le 21 août 2020, lors de la conférence de presse organisée dans le sillage de la commémoration de l’an un de sa prise de fonction comme patron du secteur national des télécoms, le 21 août 2019.

Il a déclaré que le projet de politique prévoit la création d’une agence gouvernementale qui garantira, entre autres, qu’aucune solution technologique, qu’aucun service ou produit TIC ne soit importé, sauf lorsque le pays n’a pas l’expertise ou la capacité pour le fournir. Le ministre a souligné que c’est d’ailleurs dans cette logique qu’on a suspendu le projet de privatisation de la Nigerian Communications Satellite Limited (NigComSat) – la société publique qui possède et exploite des systèmes de satellites de communication – et opté pour une amélioration de ses performances.

Dans un contexte économique quelque peu déstabilisé par la pandémie de coronavirus, consommer  local devrait contribuer à soutenir les investisseurs nationaux qui ont vu certains marchés se refermer. Plus important encore, dans le secteur des TIC et télécoms, cette préférence pour les tech investisseurs locaux par le gouvernement nigérian devrait renforcer leur crédibilité et leur permettre d’accéder à davantage d’investissements étrangers.

Lire aussi:

18/08/2020 – Le Nigeria signe un accord de coopération spatiale avec l’Inde

23/07/2020 – Nigeria: le gouvernement approuve le déploiement de la fibre optique dans les 19 Etats du nord

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Pandemic may push Japan banks’ credit costs to crisis levels: BOJ’s Suzuki By Reuters

Read Next

Can the Moon be a person? As lunar mining looms, a change of perspective could protect Earth’s ancient companion

%d bloggers like this: