déjà 75 millions $ de dividendes semestriels annoncés par des banques cotées

(Agence Ecofin) – Au Nigeria, les banques cotées ont commencé à publier leurs résultats financiers du premier semestre 2020 qui globalement sont prometteurs. Dans ces conditions, un dividende de plus de 75 millions $ est annoncé au profit de leurs actionnaires.

Les premières publications de résultats semestriels faites par des banques nigérianes présentes sur la Bourse de Lagos sont prometteuses. United Bank for Africa, Stanbic IBTC Bank et Guaranty Trust Bank, trois acteurs importants du secteur, ont publié des résultats qui montrent que les provisions pour risques sur le crédit ont augmenté comme dans beaucoup de pays, mais elles n’ont pas pour autant pénalisé les performances financières.

Pour les trois groupes bancaires, ces provisions s’élèvent à 20,5 milliards de nairas (53 millions $). Ce chiffre est en hausse de 259,6% comparé à celui de la même période en 2019. Chez Stanbic Bank, les provisions ont le plus augmenté. Elles ont été multipliées par 10. Cependant, c’est la banque qui connaît pour le moment, la plus forte progression de son bénéfice net semestriel (+24,8%).

Au final, l’activité des banques cotées nigérianes affiche une solide résilience, malgré la covid-19. Les trois banques analysées font échos à la filiale au Nigeria du groupe Ecobank qui a créé la surprise au cours du premier semestre 2020. Les revenus d’intérêts recensés jusqu’ici sont de 395 milliards de nairas. Cette modeste croissance de 1,28% est un succès, comparée à celle d’autres marchés africains.

Le résultat net du moment est en baisse, mais il est toujours largement positif à 183,8 milliards de nairas. Ces trois banques ont d’ailleurs décidé de distribuer des dividendes intérimaires pour le compte de ce semestre. Stanbic, filiale du groupe sud-africain Standard Bank, propose le plus gros dividende par action (0,40 naira) à ses investisseurs. Au total, les actionnaires des trois groupes bancaires toucheront 18,4 milliards de nairas (48,75 millions $) de rémunération.

Idriss Linge



by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

an argument against the ACCC forcing Google and Facebook to pay for news

Read Next

Gold Down 2% on Week; No End in Sight to Volatility  By Investing.com

%d bloggers like this: