la relance de l’opérateur historique SOTELGUI toujours dans les projets du gouvernement

(Agence Ecofin) – La relance de la SOTELGUI demeure une préoccupation forte du gouvernement guinéen. Le Premier ministre l’a rappelé au ministre des Télécoms le 16 septembre. Le second souffle de l’opérateur historique, qui a fait faillite en 2012, est attendu depuis 2017 mais rien ne se précise.

Le gouvernement guinéen demeure déterminé à ressusciter la Société des télécommunications de Guinée (SOTELGUI). Le 16 septembre 2020, lors de la cérémonie de lancement des travaux de construction du tout premier centre de données national du pays, le Premier ministre Kassory Fofana (photo) l’a confirmé alors qu’il invitait le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Oumar Said Koulibaly, d’ailleurs ancien directeur général de SOTELGUI, à poursuivre le développement du secteur national des TIC. 

Le chef du gouvernement a appelé le ministre des Télécoms à « continuer à travailler pour que nous tirions, encore davantage, le meilleur parti de cette dynamique positive que vous avez amorcée. De ce cercle vertueux de réalisation en cascade pour faciliter la mise en œuvre de tous les autres projets structurants figurant dans ma lettre de mission à votre département. Je cite à ce titre la remise sur pied de la SOTELGUI et de l’Office des postes. J’y accorde une priorité. Cela, vous en conviendrez, nous permettra à belle échéance de faire de votre secteur un bon contributeur encore plus substantiel au PIB ».

SOTELGUI, l’opérateur historique des télécommunications de Guinée, a fait faillite en 2012 pour mauvaise gestion. Après plusieurs mois d’agonie, l’entreprise avait finalement mis au chômage ses 2 600 employés malgré plusieurs approches sans succès tentées par le gouvernement pour la maintenir à flot.

Sa relance envisagée sur le marché télécoms national depuis 2017 se fera sur de nouvelles bases, notamment la marque. Lors d’un entretien accordé au journal L’Indépendant en avril 2019, le précédent ministre des télécoms, Moustapha Mamy Diaby, avait révélé que la nouvelle société publique qui opèrerait sur le marché télécoms national prendrait le nom de Guinée Telecom.

Lire aussi:

05/04/2019 – La Guinée en quête de partenaires pour lancer Guinée Télécom, le nouvel opérateur historique

04/10/2017 – Guinée: selon le ministre des télécoms « les 50 millions $ prévus pour relancer la SOTELGUI ne suffisent pas » 



by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

‘Fundamental’ effort needed to addcress racial wealth, economic gaps By Reuters

Read Next

Facebook’s virtual reality push is about data, not gaming

%d bloggers like this: