les banques débarrassées de 75% de leurs créances toxiques

(Agence Ecofin) – La ZAMCO, une institution créée pour gérer les difficultés liées aux risques de crédit au Zimbabwe a repris pour 1,1 milliard $ de créances douteuses dans le secteur bancaire. Une initiative qui permet au secteur financier et aux sociétés débitrices de respirer.

La Zimbabwe Asset Management Company (ZAMCO), une entité créée pour apporter des solutions aux banques faisant face à des difficultés de recouvrement de créances, a affirmé avoir éliminé le risque systémique potentiellement dangereux du secteur bancaire. Elle a débarrassé le secteur de plus de 1,1 milliard $ de créances douteuses (NPL), donnant aux entreprises endettées une nouvelle flexibilité pour effectuer un nouveau départ.

Les sociétés débitrices ne sont pas les seules à avoir bénéficié de cette bouffée d’oxygène. Les banques qui leur ont accordé ces crédits ont aussi pu débarrasser leur bilan de ces créances toxiques.

Au total, l’encours des créances douteuses dans le secteur bancaire zimbabwéen est passé de 20 à seulement 5%, selon des propos du directeur de la ZAMCO, Cosmas Kanhai (photo), rapportés par le quotidien local The Herald. Cela représente un repli de 75%.

La ZAMCO a été créée par la Banque centrale du Zimbabwe (RBZ) en juillet 2014 dans le cadre de mesures globales visant à faire face à la hausse systémique des risques de crédit dans le secteur bancaire. Ce niveau élevé de créances douteuses a pendant longtemps été un frein à la croissance économique du pays. 

Idriss Linge

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Oil Down Over 2% on Week, Libya Adds to Gloomy Outlook By Investing.com

Read Next

How millions of veterans were returned to civilian work en masse after WWII

%d bloggers like this: