Microsoft réaffirme son engagement envers la transformation numérique de l’agriculture en Afrique

(Agence Ecofin) – L’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) bénéficiera de l’appui technologique de Microsoft pour une année supplémentaire. Elle pourra mener à bien son ambition d’améliorer la sécurité alimentaire dans 11 pays du continent, et contribuer à des solutions technologiques pertinentes localement.

La société américaine Microsoft, par le biais de son initiative 4Afrika, a annoncé le 22 septembre 2020 la signature d’un nouvel accord de partenariat avec l’AGRA. L’objectif est de co-créer des solutions technologiques qui amélioreront la sécurité alimentaire de 30 millions de ménages agricoles dans 11 pays du continent, notamment le Nigeria, le Rwanda, le Ghana, la Tanzanie, l’Ouganda, le Malawi, d’ici 2021.

Le nouvel accord entre Microsoft et l’AGRA résulte du succès enregistré par le précédent signé lors du Forum sur la révolution verte en Afrique (AGRF) tenu en septembre 2019 au Ghana. Il a permis, en collaboration avec le ministère kényan de l’Agriculture, le développement du chatbot KuzaBot pour soutenir le programme de conseiller villageois et agriculteurs, le développement de la salle de guerre pour la sécurité alimentaire en réponse à la pandémie de Covid-19. Il a aussi entre autres apporté son soutien au Conseil national de la pomme de terre du Kenya (NPCK), à la Fédération des agriculteurs d’Afrique de l’Est (EAFF), au Conseil des céréales de l’Afrique de l’Est (EAGC).

« Nous attendons avec impatience l’année prochaine pour approfondir chaque domaine de travail que nous avons commencé ensemble tant sur le plan technique que géographique. Nous apprécions beaucoup l’opportunité de tirer parti de la prise en charge de l’architecture numérique de Microsoft sur les écosystèmes numériques et les plates-formes de méga données », a déclaré Vanessa Adams, la vice-présidente des partenariats stratégiques et chef de groupe à l’AGRA.

Selon Amrote Abdella, le directeur régional de Microsoft 4Afrika, cette collaboration contribuera à la création de « solutions technologiques pertinentes au niveau local qui tiennent compte des défis auxquels les agriculteurs locaux sont confrontés, en offrant des solutions aux agriculteurs et aux décideurs politiques pour avoir un impact significatif ».

Lire aussi:

07/03/2019 – Kenya: Microsoft et ADMI ouvrent un centre de formation numérique pour les jeunes à Nairobi



by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Morgan Stanley ups chance of China WGBI bond index inclusion to 90% By Reuters

Read Next

Oil falls after surprise rise in U.S. crude inventories By Reuters

%d bloggers like this: