Unilever alloue 1,2 milliard $ pour le remplacement des dérivés pétroliers dans ses produits de nettoyage

(Agence Ecofin) – Unilever éliminera d’ici 2030, les dérivés des produits pétroliers des ingrédients composant ses produits de nettoyage. Le groupe compte pour cela investir 1,2 milliard $ dans la recherche, l’implantation des solutions et le soutien des fournisseurs dans cette transition.

Le groupe Unilever investira 1,2 milliard de dollars d’ici 2030 pour réduire ses émissions de CO2 et celles de ses fournisseurs. Il ambitionne en effet d’éliminer les combustibles fossiles de la production de ses produits de nettoyage.

Grâce à une série de réactions chimiques, les composés de carbone contenus dans le pétrole sont transformés en produits chimiques capables d’enlever les taches d’huile. L’abandon de l’utilisation de ces combustibles fossiles est techniquement faisable depuis plusieurs décennies à un coût cependant élevé.

Unilever est le premier grand investisseur du secteur qui s’est engagé à remplacer ces dérivés d’hydrocarbure par des ingrédients provenant du bois, de la fermentation microbienne ou par du carbone recyclé.

Le financement prévu servira principalement à la recherche, à la mise en œuvre des solutions trouvées et au travail avec les fournisseurs.

« Ce qu’Unilever essaie de faire est très complet. Avec une grande ambition, il s’intéresse à l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement », a affirmé Katy Armstrong, chercheuse à l’Université de Sheffield travaillant sur le recyclage du carbone.

Gwladys Johnson Akinocho

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

uncovering 200,000 year old beds from South Africa

Read Next

Oil set to post weekly drop on lacklustre demand By Reuters

%d bloggers like this: