Community Investment Ventures Holdings a de grandes ambitions pour le marché télécoms local

(Agence Ecofin) – La société d’investissement CIVH voit grand dans le secteur télécoms sud-africain. Elle est actuellement en quête d’un financement de $361 millions pour soutenir son investissement dans divers segments, notamment les centres de données, les infrastructures de tours télécoms et le réseau mobile de gros.

Community Investment Ventures Holdings (CIVH) – contrôlée par Remgro et détentrice des fournisseurs de connectivité par fibre optique Vumatel et Dark Fibre Africa (DFA) – couve de grandes ambitions pour le marché télécoms sud-africain. La société d’investissement explore des opportunités d’affaires dans ces segments : les centres de données, les infrastructures de tours télécoms et le réseau mobile de gros.

Bien que CIVH a déjà investi dans le segment des centres de données, à travers les centres de données de périphérie situés dans les quartiers d’affaires, la société estime qu’elle peut les transformer à l’avenir en centres de données plus matures, aptes à jouer dans la cour des grands et à répondre aux besoins d’hébergement de grands groupes internationaux.

CIVH qui détient 3 000 pylônes de caméra à travers Vumacam – le fournisseur de vidéosurveillance publique adossée à la connectivité à haut débit de Vumatel – estime qu’il peut les transformer pour en faire des tours télécoms à haute densité. Ces équipements pourront ensuite être loués à des opérateurs de téléphonie mobile ou servir à CIVH pour lancer son propre réseau sans fil d’accès libre.

CIVH estime que le marché télécoms sud-africain lui offre un grand potentiel de croissance que peut concrétiser ses atouts, notamment son réseau actuel de fibre optique qui s’étend sur 29 300 km, connecte toutes les villes clés d’Afrique du Sud, relie 11 500 stations de base mobiles et couvre 240 000 foyers et entreprises. Sans oublier son réseau pour l’Internet des objets qui couvre actuellement plus de 90% de la population sud-africaine et 90% des routes nationales du pays.

Tous ces projets ont été dévoilés le 29 septembre 2020 par Jannie Durand le PDG de Remgro (photo), lors de la présentation aux investisseurs des résultats financiers de l’entreprise pour l’année close le 30 juin 2020.

Pieter Uys le président de CIVH a indiqué que la seule restriction actuelle à la forte croissance de l’entreprise, sur le marché télécoms national, serait son incapacité à obtenir le capital nécessaire pour la concrétiser.

En novembre 2019, CIVH a lancé un programme de levée de fonds pour obtenir 6 milliards de rands (361 millions USD). Le processus qui a été arrêté pendant la pandémie de Covid-19 a récemment été réactivé. L’argent qui y est attendu sera utilisé pour les dépenses d’investissements et pour rembourser une partie de la dette de CIVH au cours des deux prochaines années.

Lire aussi:

23/03/2020 – Afrique du Sud: Avec Vumatel et DFA, Remgro vise la place de leader du marché de la data par fibre optique

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Investors’ bets on a Democratic sweep grow after Biden debate performance By Reuters

Read Next

It was growing rainforests, not humans, that killed off Southeast Asia’s giant hyenas and other megafauna

%d bloggers like this: