En Ouganda, Roke Telkom s’associe à Facebook pour développer l’accès à Internet sans fil

(Agence Ecofin) – En collaboration avec Facebook, Roke Telkom a lancé le service Roke Express Wi-Fi en Ouganda. Pour l’entreprise, il s’agit d’améliorer l’accès d’un plus grand nombre de personnes à une connectivité de qualité à petits prix. Le projet a déjà été mené par Facebook dans d’autres pays d’Afrique.

Roke Telkom, la société des télécommunications, a révélé la signature d’un partenariat avec le géant mondial américain Facebook. A travers cette collaboration, la compagnie ougandaise a lancé un nouveau programme de service Internet appelé Roke Express Wi-Fi. Il vise à fournir à des millions d’Ougandais l’accès à Internet à haut débit à moindre coût.

Roger Sekaziga, le PDG de Roke Telkom, a déclaré que le « Roke Express Wi-Fi est un réseau de service plus évolutif qui nous permettra d’augmenter le nombre de points d’accès à Internet, d’améliorer notre échelle de déploiement et d’améliorer l’efficacité de plus de 600 Rokespots [nom des hotspots de l’entreprise] ». Il a ajouté qu’avec ce nouveau programme Internet, Roke Telkom est désormais en mesure d’offrir un ensemble de services plus diversifié, y compris des offres promotionnelles.

Le partenariat de Roke Telkom avec Facebook rentre dans le cadre du programme Express Wi-Fi initié il y a cinq ans par la société américaine. Déjà disponible dans de nombreux pays africains, notamment la Tanzanie, le Kenya, le Ghana et récemment l’Ouganda, le programme vise à offrir aux entrepreneurs locaux et aux communautés éloignées des services Internet abordables.

Facebook estime que le Wi-Fi est actuellement le meilleur moyen d’amener Internet aux plus démunis. La technologie ne requiert pas d’investissements trop élevés comme c’est le cas pour le déploiement des réseaux de fibre optique.

Lire aussi:

06/02/2019 – Facebook étend le programme Express Wi-fi au Ghana, après le Kenya, le Nigeria et la Tanzanie

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

things could have been far worse By Reuters

Read Next

Le sud-africain Omnia Holdings se déleste de son unité de production d’engrais Oro Agri

%d bloggers like this: