La banque HSBC mettra 1000 milliards $ à la disposition de ses clients pour les aider à réduire leurs émissions

(Agence Ecofin) – La banque HSBC s’est engagée à mettre 1000 milliards $ à la disposition de ses clients, sur dix ans, pour les accompagner dans la réduction de leurs émissions. Elle s’est également engagée à atteindre la neutralité carbone dans ses activités d’ici à 2030.

La banque britannique HSBC s’est engagée à atteindre la neutralité carbone dans ses activités d’ici à 2030. Elle a également pris l’engagement d’avoir un portefeuille de clients ayant atteint la neutralité carbone d’ici à 2050. Pour y parvenir l’institution mettra à la disposition de ses clients, 1000 milliards $ au cours de la prochaine décennie pour les accompagner dans la réduction de leur émission de gaz à effet de serre.

« Alors que nous entrons dans une décennie pivot pour le changement, nous avons une opportunité d’accélérer nos efforts de construction d’un futur plus sain, plus résilient et plus durable » a affirmé Noel Quinn, le directeur exécutif de la banque dans un communiqué.

HSBC prévoit également d’œuvrer à la mise en place de standards, cohérents au plan global et vérifiés dans le temps, pour mesurer les émissions financées ainsi que l’évolution du marché carbone. En outre, elle publiera régulièrement ses avancements et encouragera ses clients à faire de même.

Récemment, l’institution a été fortement critiquée pour avoir financé à hauteur de plusieurs milliards, des entreprises impliquées dans la déforestation. Elle est également le deuxième plus grand financier de compagnies d’énergie fossile en Europe, derrière Barclays, depuis 2015, selon les données de Bloomberg.

Gwladys Johnson Akinocho

Lire aussi:

18/09/2020 – La Banque européenne d’investissement alloue 15 milliards $ à la reprise économique et à l’action climatique

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : sedera

Source link

Capital Media

Read Previous

Delta leaves soggy mess in already storm-battered Louisiana By Reuters

Read Next

Economists are more like storytellers than scientists – don’t let the Nobel for ‘economic sciences’ fool you

%d bloggers like this: