Quatre investisseurs égyptiens et jordaniens annoncent un fonds axé sur l’Afrique australe et orientale

(Agence Ecofin) – Des investisseurs égyptiens et jordaniens annoncent le lancement du fonds Grow in Africa. Il cible des entreprises du bassin du Nil et du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA).

Quatre investisseurs providentiels, originaires d’Egypte et de Jordanie, se sont associés pour mettre sur pied un fonds d’investissement d’une taille cible de 35 millions $, dénommé Grow in Africa.

Parmi les initiateurs de ce projet figure Khaled Ismail (photo), directeur général du fonds égyptien KI Angel centré sur les entreprises en démarrage. L’identité des trois autres associés n’a pas été dévoilée.

Le véhicule nouvellement constitué a circonscrit sa zone d’investissement sur le continent. Il s’agit du bassin du Nil et des pays membres du marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa).

Dans ces régions, le fonds Grow in Africa va allouer 80 % de ses ressources financières à des entreprises ayant des projets d’expansion sur le continent. 20 % des fonds iront à des sociétés égyptiennes en quête d’expansion.

A la recherche de financements, Grow in Africa a déjà sollicité des institutions ainsi que des établissements financiers égyptiens pour un apport de capital. Les responsables du véhicule d’investissement citent la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Société financière internationale (SFI) et la Banque islamique de développement.

Chamberline MOKO

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

La start-up malgache Jirogasy remporte un appel d’offre pour le développement d’un ordinateur solaire nouvelle génération

Read Next

Apple releases fast 5G iPhones, but not for Australia. And we’re lagging behind in getting there

%d bloggers like this: