suspension annoncée de l’introduction en bourse du fonds de redevances minières

(Agence Ecofin) – L’introduction sur la Bourse de Londres d’Agyapa Royalties, une entité créée par le gouvernement du Ghana pour la gestion des actifs et redevances minières, serait suspendue. Les médias locaux qui donnent l’information parlent d’un risque de corruption qu’il faudra lever au préalable.

L’introduction sur la Bourse de Londres d’Agyapa Royalties serait suspendue, selon des informations rapportées par un média ghanéen qui cite un document du ministère en charge des Finances.

L’entité au cœur de cette actualité est un véhicule spécial d’investissement contrôlé à 51% par le gouvernement du Ghana, et qui a été mis sur pied à la suite d’une loi de 2018 autorisant le gouvernement à créer une entité dont le rôle serait de gérer les actifs et les redevances du secteur minier.

L’opération était prévue pour le mois de septembre 2020, mais la société civile est montée au créneau pour dénoncer des risques de corruption dans la manière dont la structure a été créée. L’idée était pourtant originale.

Il a été question de créer une entité qui serait la propriétaire des ressources naturelles du Ghana. Tout comme les sociétés minières juniors qui sur la base de leurs titres d’exploration mobilisent des ressources en bourse, l’entité deviendrait ainsi un moyen pour le Ghana de mobiliser des fonds sur le marché mondial sans exclusivement recourir à la dette.

Mais la société civile reproche à cette idée dont le gouvernement est fier, deux choses. D’une part, la structure a été incorporée dans les îles Jersey, une juridiction présentée comme un paradis fiscal qui plus, est opaque. L’autre chose qui est reprochée à l’opération d’introduction en bourse de cette entité, c’est qu’il était prévu qu’elle permette de financer le budget 2020. Cependant, la Loi de Finances de la période en cours n’inscrivait pas les retombés de cette opération au titre de recettes attendues.

Si on en croit l’information publiée ce 5 octobre, l’une des raisons de la suspension d’introduction en bourse du fonds ghanéen des actifs et redevances du secteur minier serait justement le risque de corruption. Cette situation se présente comme un revers pour le ministère des Finances, Ken Ofori-Atta, qui avait défendu les avantages de l’initiative à fin août face à la presse.

Idriss Linge

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Gold Down Over Trump’s Hospital Discharge By Investing.com

Read Next

Racial justice giving is booming: 4 trends

%d bloggers like this: