InfraCo Africa signe son premier investissement dans le secteur des transports électriques au Kenya

(Agence Ecofin) – L’institution de financement des projets d’infrastructures, InfraCo Africa, réalise sa première opération dans le secteur de la mobilité durable au Kenya. Elle a convenu d’engager 1,1 million $ pour soutenir l’expansion de NopeaRide, un service de taxis entièrement électriques.

InfraCo Africa, une institution britannique de financement des projets d’infrastructures en Afrique subsaharienne, a conclu un accord portant sur un investissement de 1 million d’euros (1,1 million $) au sein d’EkoRent Africa.

Cette filiale de l’entreprise finlandaise EkoRent Oy opère au Kenya dans le secteur de la mobilité urbaine. L’investissement consenti soutiendra l’expansion de NopeaRide, le premier service de taxis 100 % électriques d’Afrique lancé en 2017 par EkoRent.

EkoRent Africa envisage d’accroître sa flotte à 100 véhicules électriques. Elle prévoit également de renforcer les stations de recharge dans la ville de Nairobi, ce en fonction des itinéraires les plus fréquentés.

InfraCo Africa à travers cet investissement signe sa première opération dans le secteur des transports durables au Kenya. « Nous nous réjouissons de soutenir l’expansion du premier service de taxis entièrement électriques en Afrique », a déclaré Gilles Vaes, directeur général d’InfraCo Africa.

Selon des données publiées sur son site, l’institution de financement réalise ainsi son premier investissement de l’année et prévoit deux autres opérations d’ici mi-2021. Enregistrée en Angleterre et soutenue par des bailleurs de fonds internationaux, elle apporte son expertise et le financement nécessaire aux projets d’infrastructures sur le continent.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

L’opérateur Togocel obtient une licence pour expérimenter la 5G

Read Next

COVID-19 vaccines were developed in record time – but are these game-changers safe?

%d bloggers like this: